CDROM      CERCLE DE REFLEXION SUR L'ORGANISATION DES MOUILLAGES DU BASSIN D'ARCACHON
   BONNE  NAVIGATION  ET  BONS  MOUILLAGES
 
 
 

 Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon

 
 2 ACCIDENTS DE MER DANS LES PASSES DU BASSIN D'ARCACHON
 

      La SNS 287 en mission d'urgence


cliquez sur les images
         Le Géma de la SNSM du Cap-Ferret
 
Franchir les passes du Bassin d'Arcachon de jour est un risque avéré si on n'a pas la connaissance parfaite de la géographie de la zone et sa spécificité en matière de houle. Franchir les passes et entrer dans le Bassin d'Arcachon de nuit est suicidaire tant le balisage lumineux est inexistant auquel s'ajoute la difficulté de percevoir l'arrivée par le travers d'une vague déferlante qui serait fatale. Les bancs de sable se déplacent et sont impitoyables dans cette zone.

Malgré le risque connu, certains navires s'y aventurent. La nuit du 24 au 25 septembre 2010 un voilier de 15 mètres lance un appel de détresse. C'est une opération sauvetage qui est déclenchée, 5 membres d'équipage sont en difficulté. Les moyens de secours tardent à intervenir. L'hélicoptère n'arrive sur zone qu'une heure après l'appel de détresse, Cazaux n'est qu'à 5mn mais c'est un hélico de La Rochelle qui est envoyé. C'est le week-end, l'astreinte n'est peut-être pas suffisamment confortée chez les militaires.

Voici le communiqué de presse de la Préfecture Maritime :
 



Un voilier s'échoue à l'entrée du Bassin d'Arcachon

Brest, le 25 septembre 2010

Cette nuit, à minuit, le voilier suédois «Olydia II» lance un « mayday » après s'être échoué sur le banc d'Arguin, à l'entrée du bassin d'Arcachon. Peu après le voilier signale une voie d'eau à bord.

Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage d'Etel (CROSSA ETEL) coordonne aussitôt différents moyens pour assister le voilier de 15 mètres : l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale basé à la Rochelle et la vedette SNSM de Lège Cap-Ferret.

Les moyens arrivent sur zone vers 1h du matin. Les conditions (creux de 2,5 à 3 mètres) empêchent la vedette d'approcher du bateau et les 5 personnes occupant le voilier ne parviennent à être hélitreuillées que vers 2h00. La manoeuvre est alors rapide : à 2h15, l'hélicoptère se pose dans le port de plaisance d'Arcachon. Les 5 rescapés (2 suédois, 2 australiens, 1 américain), sains et saufs, sont remis à l'équipe du SDIS venue les prendre en charge. Il sont emmenés à l'hôpital d'Arcachon pour le reste de la nuit.

Le dernier signalement du voilier a été effectué par la vedette de la SNSM dépêchée sur zone. Ce matin le voilier n'est pas localisé. Des recherches sont en cours par une vedette de la brigade nautique d'Arcachon dans la zone du naufrage.

Le 28 août dernier, un voilier de 14 mètres s'était déjà échoué dans les mêmes conditions, exactement au même endroit. L'attention des plaisanciers est attirée sur les difficultés de navigation à l'entrée du bassin d'Arcachon : les bancs de sable se déplaçant rapidement, le balisage de nuit et les conditions de mer souvent difficiles rendent la navigation dangereuse dans cette zone, en particulier de nuit.

Conditions météorologiques : Vent : 22 noeuds, mer : 5, visibilité : 10 km.

 
Lundi 27 septembre : la Préfecture Maritime diffuse un AVURNAV signalant des débrits flottants importants pouvant provenir de la dislocation de Olydia II.

On pourrait dire que c'est la loi des séries parce que 3 semaines auparavant un voilier connaissait une mésaventure similaire dont voici les photos du navire sauvé et le communiqué de presse de la Préfecture Maritime.

cliquez sur les images
La quille est décollée de la coque
 
La quille n'est plus dans l'axe
 
le voilier ramené par la SNSM
 



Un voilier s'échoue au large d'Arcachon 
 

Brest, le 28 août 2010

Cette nuit, à 23h, le voilier polonais "Sharky" a lancé un premier mayday après s'être échoué dans le passage d'Arcachon.

Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage d'Etel (CROSSA ETEL) coordonne aussitôt différents moyens pour assister le voilier de 14m : L'hélicoptère de la Sécurité civile et l'hélicoptère de la Marine nationale Dauphin basé à la Rochelle.

Face aux mauvaises conditions météorologiques, l'évacuation par hélitreuillage des cinq personnes à bord est impossible. Cependant un plongeur avait été alors treuillé pour assister le bord.

Ce n'est qu'à 2h00 du matin que 4 des personnes présentes à bord ont été évacuées sur la vedette SNSM de Cap Ferret. L'opération a été sécurisée par l'hélicoptère de la Sécurité civile qui avait redécollé.

Le propriétaire du voilier avait souhaité rester à bord, mais à 4h30 du matin, un nouveau mayday a été lancé. L'hélicoptère de la Sécurité civile et la vedette SNSM ont été mis à disposition afin de permettre la mise en oeuvre du remorquage du voilier. Suite à la découverte de voies d'eau à bord, deux motopompes ont été installées alors qu'ils arrivaient à Arcachon.

Le voilier est sécurisé dans le port d'Arcachon dès 9h30. Les cinq personnes de nationalité polonaise sont saines et sauves, on déplore un blessé très léger au pied.

Conditions météorologiques : Vent : 15 noeuds, mer : 5, visibilité : 5km.

 

le canot de survie a été utilisé
 
un beau navire tout de même
 
l'axe du safran désemparé
 
La coque du voilier ne s'est pas désintégrée. La conception bois l'a certainement aidé à résister à la pression des vagues. La quille s'est désolidarisée de la coque, la réparation sera fastidieuse. Le voilier a perdu son safran.
Le sauvetage de l'équipage a été périlleux. Pendant le treuillage d'un plongeur à poser sur le navire en détresse, le filin s'est accroché dans les haubans. Le pilote de l'hélicoptère a dû le couper et, ne pouvant plus participer au sauvetage, repartir à sa base.

cliquez sur l'image

pour adhérer à la SNSM

la SNSM entité opérationnelle

pour adhérer à la SNSM
 
Les sauveteurs de la SNSM sont dans l'engagement bénévole, volontaire, dévoué au service des autres, parfois au péril de leur vie. Respectons leur mission, ils sont les sauveteurs potentiels des vies en péril, pas des cascadeurs.

Adhésion à la SNSM :
Le budget de la SNSM est composé en partie d'une dotation de l'État, l'autre partie de dons sympathisants. Beaucoup de navigateurs de plaisance adhèrent à l'Association. La SNSM est reconnue d’utilité publique. L’adhésion ouvre droit à 66 % de déduction fiscale.
 
Dimanche 26 septembre
retour du sinistré vers la Pologne par convoi routier

cliquez sur les images
   
 
Le voilier sera sauvé. Un convoi exceptionnel est prêt pour rejoindre la Pologne. Le chauffeur nous a dit pouvoir arriver au but dans 4 jours.
 
   
 
Commentez l'article en cliquant sur la ligne ci-dessous :



 
 
 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement