CDROM      CERCLE DE REFLEXION SUR L'ORGANISATION DES MOUILLAGES DU BASSIN D'ARCACHON
   BONNE  NAVIGATION  ET  BONS  MOUILLAGES
 
 
 

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon
 
BASSIN DE RÉTENTION DES EAUX PLUVIALES
LE TEICH - BASSIN D'ARCACHON
 
 
 
La commune du Teich étudie et développe un schéma de développement pluvial pour prévenir la montée subite des eaux et éviter les inondations. Un bassin de rétention des eaux pluviales a été créé. Il est destiné à contenir le surplus d'eau de pluie et de ruissellement en provenance du bourg et éviter que le Bassin d'Arcachon ne soit l'exécutoire. L'ouvrage a un rôle d'étalement, d'ecrêtement et d'infiltration des eaux pluviales. Sa capacité permet de retenir l'équivalent de 1,5 mois de pluies en provenance de la commune. Le chantier est financé par le SIBA (Syndicat Intercommunal du Bassin d'Arcachon).

cliquez sur les images
 
   
24 mars 2011, le chantier est bien avancé

cliquez sur les images
 
   
Le bassin de rétention aura une forme sinueuse pour se fondre dans le paysage des bras de l'Eyre.

cliquez sur les images
 
   
8 avril 2011, une écluse permet la communication du réseau pluvial avec le bassin de rétention

cliquez sur les images
 
   
La digue de terre remblayée est conçue en trompe l'oeil. A gauche la photo est prise depuis le port du Teich, on ne voit pas le plan d'eau. En se rapprochant des résidences, sur la photo du centre on remarque un peu d'eau. Puis en se rapprochant un peu plus, sur la photo de droite, on découvre le plan d'eau. En fait la digue de terre n'est qu'un plan incliné.

cliquez sur les images
 
   
23 avril 2011, le bassin de rétention s'intègre parfaitement dans le paysage. Il va permettre l'étude et la création d'un grand parc public à connotation patrimoniale en intégrant l'implantation des cabanes ostréicoles d'autrefois.

cliquez sur les images
 
Si un bassin de rétention permet d'absorber et de réguler des apports d'eau ponctuels notamment lors de pluies diluviennes, il permet également de réduire  l'apport de pollution dans le Bassin d'Arcachon en provenance des zones urbanisées. A terme, il serait intéressant d'analyser la qualité des eaux et la composition chimique des sédiments qui se déposent. On y trouvera certainement des produits pétroliers en provenance des particules générées par l'usure des pneus des véhicules sur le goudron et des rejets des gaz d'échappement que les pluies drainent dans les crastes jusque dans les eaux du Bassin d'Arcachon.
 

recto
 
verso
 
pollution terrestre
Ci-dessus, le rejet classique des eaux pluviales qui vont se diluer dans les eaux du Bassin d'Arcachon avec leur apport de pollution terrestre. Sur la photo de gauche, photographiée dans une autre commune, une craste en fin de parcours côté recto grande ouverte, au centre le côté verso équipé d'une vanne anti-retour, à droite le sachet plastique blanc partira dans les eaux du Bassin à la première pluie, alors qu'un bassin de rétention le retiendrait.
 
Certains ont dit : "Zéro rejet dans le Bassin d'Arcachon". CHICHE !
 
Adhérez à CDROM        Adhérez à CDROM        Adhérez à CDROM        Adhérez à CDROM       Adhérez à CDROM
Vos commentaires
 
Commentez l'article et dans le cadre de l'amélioration de l'existant, apportez votre témoignage de pollution terrestre en cliquant sur la ligne ci-dessous :

 
 
 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement