CDROM      CERCLE DE REFLEXION SUR L'ORGANISATION DES MOUILLAGES DU BASSIN D'ARCACHON
   BONNE  NAVIGATION  ET  BONS  MOUILLAGES
 
 
 
 

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon
 
PARC NATUREL MARIN DU BASSIN D'ARCACHON
GROUPE DE TRAVAIL NAUTISME
 
Vendredi 14 janvier 2011, dans le cadre de la réflexion sur la création du Parc Naturel Marin du Bassin d'Arcachon, le Groupe de Travail Nautisme s'est réuni au Lycée de la Mer de Gujan-Mestras. Le Nautisme sur le Bassin d'Arcachon est représenté par de nombreuses activités qui sont professionnelles telle l'ostréiculture et la pêche professionnelle, ou qui sont de loisirs telle la navigation de plaisance à voile ou à moteur, le surf, le jet-ski, le ski nautique, le kayak, l'aviron, la plongée, la pêche récréative, le surf casting, la pêche embarquée, la pêche sous-marine ou la chasse au gibier d'eau.
 

Lycée des métiers de la mer à Gujan-Mestras, Anne Littaye et les participants au groupe de travail nautisme
 

GÉNÉRALITÉS SUR LA FRÉQUENTATION

La flotte totale observée sur le Bassin d'Arcachon se chiffre aux environ de 12 000 unités en période estivale, notamment en juillet août, composée majoritairement  à 80 % de navires de plaisance. Le flux est très concentré en été, 5 fois plus qu’en hiver. La flotte active en été se situe entre 700 et 2500 unités en milieu d’après-midi. Les chiffres sont similaires à ceux des années 1995 2005 mais la proportion du nombre de navires professionnels a diminué. Dans la pratique des loisirs, les usages se sont diversifiés. En été, 96 % des navires sont présents, 6 à 15 % sont actifs, 75 % sont motorisés, la puissance moyenne s'élève à 130 CV.
 

départements origines des usagers
 
localisation des usagers résidant autour du Bassin
 
ENQUÊTE FRÉQUENTATION LABORATOIRE GÉOMER
_____________

Répartition des usagers girondins :

50,4 % des usagers résident dans les communes littorales du Bassin d'Arcachon

22 % résident dans la région bordelaise
_____________

0,9 % des usagers enquêtés sont belges
 
localisation des résidences secondaires des usagers
 

ACTIVITÉS DE LOISIRS PRATIQUÉES SUR LE BASSIN D'ARCACHON

KITE SURF : 1800 pratiquants par an dont 800 régulièrement dont 200 licenciés. Se pratique devant les plages de La Hume, des Arbousiers, de Claouey, de La Salie, d'Eyrac, du Betey, du Pyla et devant le CVA Arcachon. On note une régression de la pratique de la planche à voile depuis l’arrivée de la pratique du Kite Surf.

NAVIGATION VOILE : 7 clubs sur le Bassin, 9000 licenciés ainsi que plusieurs associations de voile de loisir ou de voile traditionnelle. 

SURF : se pratique essentiellement côté océan, le stand up panddle se pratique beaucoup plus en intra Bassin.

JET SKI : se pratique vers l'Île aux Oiseaux, Le Ferret, le Banc d’Arguin, Le Pyla, Audenge et sur l’Eyre. 

SKI NAUTIQUE : a baissé au profit du jet ski.

KAYAK : se pratique surtout en groupe vers Arguin, Le Ferret, Arcachon, La Teste et Le Teich.

AVIRON : la pratique est en augmentation, essentiellement en club vers Arcachon et Le Ferret.

PLONGÉE : peu de site, vers les blockhaus essentiellement.

PÊCHE RÉCRÉATIVE : 350 pêcheurs qui pêchent au filet, à la foëne, aux palangres.

SURF CASTING : se pratique à la Salie, au Petit Nice, au Pyla, vers la Corniche ou Hortense.

PÊCHE EMBARQUÉE : elle se pratique à la ligne, à la dérive ou au mouillage. 6 associations représentent 20 % des pratiquants, 80 % sont non encadrés. 

PÊCHE SOUS-MARINE RÉCRÉATIVE : se pratique sur quelques épaves intra bassin, on recense 100 licenciés. En été, ils fuient le Bassin à cause des risques dus au nombre de bateaux et au non respect des zones de plongées balisées.

CHASSE MARITIME AU GIBIER D'EAU : 4345 chasseurs pratiquent la chasse autour du Bassin dont 900 sur le DPM qui chassent à la botte ou à la tonne du 1er week-end d’août au 31 janvier.

 
ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES SUR LE BASSIN D'ARCACHON

OSTRÉICULTURE : elle représente 370 navires, 700 ha de concessions réparties sur l’ensemble du Bassin d’Arcachon (à l’inverse de l’activité Plaisance qui est concentrée sur 2 zones, Banc d’Arguin et Île aux Oiseaux). L’activité de l'ostréiculture est rythmée par la marée. 

PÊCHE PROFESSIONNELLE : elle représente 113 navires immatriculés au Quartier Maritime d’Arcachon dont 80 vedettes intra-bassin. La pêche professionnelle comprend également la pêche à pied notamment de la palourde et des coques.

TRANSPORTS DE PASSAGERS : l'Union des Bateliers Arcachonnais regroupe une quarantaine de navires.

 
LE PARCAGE DES NAVIRES

LES MOUILLAGES : la gestion des mouillages est une part importante de l’économie nautique. Ils représentent la moitié des offres de stationnement sur le Bassin d’Arcachon. Concernant la zone du nord Bassin, il est fait allusion de l'hypothétique transfert de la gestion des mouillages vers les communes riveraines. 

LES PORTS : les ports sont départementaux ou communaux. Un port est départemental lorsque son activité de pêche ou de commerce est prépondérante notamment dans les actes de gestion et d’équipement. En Gironde, 22 ports ont fait l’objet de transfert de compétence dont 15 du Bassin d’Arcachon, essentiellement des ports ostréicoles et de pêche.

Chaque port a fait l’objet d’un procès-verbal qui définit son périmètre administratif, DPM artificiel (ouvrages portuaires, digues, jetée,  terre-plein aménagés) et DPM naturel (espaces non aménagés). La gestion des ports est aujourd’hui précisée dans le code des transports, anciennement Code des Ports Maritimes, c’est récent. Étant donné que nous sommes dans le domaine public, c’est le Code Général de la Propriété des personnes publiques qui s'applique sur l’ensemble des ports.

L’ensemble des ports, qu’ils soient départementaux ou communaux font l’objet d’une réunion annuelle dite « Conseil Portuaire » qui suit l’ensemble des problématiques, investissement, équipement, de modifications des emprises et valide les investissements, le budget et les dépenses. Une autre structure, le CLUP (Comité Local d’Usagers permanents du Port) est prévu notamment pour la plaisance pour suivre l’ensemble de l’activité plaisancière dans le port.

Les ports départementaux sur le Bassin : Arès, Andernos, Taussat, Cassy, Audenge, La Molle, La Barbotière, Canal, Larros, Gujan, Meyran, La Hume, Rocher, La Teste et Arcachon.

 


limite administrative des communes,                     limite administrative des ports

La Politique Portuaire Durable s’appuie sur un état des lieux de l’existant de l’ensemble des problématiques d’occupations terrestres et nautiques, des besoins pris en compte pour des activités professionnelles et des navigateurs, des possibilités de mutualisation qu’on peut trouver entre différents équipements, cales de mise à l’eau, aires de carénage, équipements sécuritaires incendie, intégration dans l’infrastructure portuaire des déchets de l’évolution de ce système, une approche coût global pour hiérarchiser les besoins et les recettes qu’on peut générer sur le port par rapport aux dépenses qui sont à prendre en compte.

Le budget et la gestion d’un port sont en principe équilibrés. Les communes n’interviennent que par l’attribution de subventions pour équilibrer le budget.

Des opérations de recensement ont été engagées sur l’ensemble des ports de façon à identifier les activités organisées et les activités tolérées. Le but est de toutes les organiser.

 

OCCUPATION 2010 DANS LES PORTS DÉPARTEMENTAUX
DU BASSIN D'ARCACHON

Ports Gestionnaire Capacité prévue SMVM 2004 Occupation 2010 Professionnels Plaisanciers Voiliers Traditionnels
Arcachon EPIC 2400 2848 354 2494 555 106
La Teste CG 33 Non précisé 500 67 424 29 39
Rocher CG 33 Non précisé 56 14 42 4 1
La Hume Commune (concession) 243 301 + 175 3 175    
Meyran CG 33 Non précisé 163 67 96 2 9
Gujan CG 33 Non précisé 169 49 120 9 3
Larros CG 33 Non précisé 171 47 124 10 12
Canal CG 33 Non précisé 121 30 91 11 3
La Barbotière CG 33 Non précisé 91 27 64 4 2
La Molle CG 33 Non précisé 0        
Audenge Commune (concession) 285 292 16 185 57 10
Cassy Commune + CG33 226 212 10 202 54 4
Taussat Commune (concession) 48 52 1 51 1 4
Andernos Commune (concession) Non précisé 282 60 22 36  
Arès Commune (concession) Non précisé 50 40 10 2  
Total occupation professionnels + plaisance     5371        
 
QUELQUES OBSERVATIONS SUR L'ÉQUIPEMENT 2010
DES PORTS DÉPARTEMENTAUX DU BASSIN D'ARCACHON

 
Ports Observations
Arcachon Les navires de l’UBA et des Administrations sont compris dans les 354 professionnels
La Teste Sur les 424 plaisanciers, 200 sont sur le côté Est
Les 39 navires traditionnels sont côté Sud, volonté de la commune et du CG 33
Projet d’extension en discussion du port côté Lapin Blanc avec projet de création
de port à sec, d’aire d’égouttage des vases portuaires et d’aire de carénage
Rocher L’occupation Est est professionnelle, le côté Ouest est « volontaristes plaisanciers »
Une aire de déchets ostréicoles à éliminer
La Hume Les 175 plaisances correspondent aux navires qui sont en dehors des limites du port
Aire de carénage à mettre aux normes
Aire de stockage et bassin de décantation des sédiments portuaires
Meyran Port à vocation ostréicole
Problématique de bassin versant d’eaux pluviales de Gujan se déversant dans le port
Gujan Bassin de chasse d’eau
Apport versant par le ruisseau du Bourg qui se déverse à l’intérieur du port
Larros Port à vocation patrimoniale
Aire de déchets ostréicoles à supprimer
1 bassin chasse d’eau
Canal Bassin de chasse d’eau qui fonctionne bien parce que le chenal est étroit
Centre de transfert des déchets ostréicoles en construction
La Barbotière La cale de mise à l’eau est de plus en plus fréquentée, offre parking importante
La Molle Grand potentiel de traitement des sédiments portuaires
Audenge 1 bassin de chasse d’eau
Aire de carénage à positionner
Cassy  
Taussat Problématique des zones de mouillages
1 bassin et écoulement de chasse d’eau portuaire (pour éliminer les sédiments)
1 quai accueil en mauvais état
Andernos Aire de carénage à mettre aux normes
Aire de décantation et aire de dépôt de sédiments portuaires
Arès Plan de réception et de traitement des déchets : révision en 2011
Schéma d’Aménagement Portuaire Durable en cours de réflexion
Schéma des Vocations Portuaires
Aire de carénage à terminer la mise aux normes
 

ÉQUIPEMENT 2010 DES PORTS DÉPARTEMENTAUX
DU BASSIN D'ARCACHON

 

Ports Cale de mise à l'eau Aire de carénage Eaux noires Traitements vases Avitaillement Port à sec Apport bassin versant
Arcachon 2 x 2   2 projet  
La Teste 2 en projet x      projet   
Rocher              
La Hume x x   x     x
Meyran             x
Gujan x en projet         x
Larros x     x    projet x
Canal x     x      
La Barbotière x x         x
La Molle       x     x
Audenge x x x x     x
Cassy x   x x     x
Taussat x   x        
Andernos x x x 2      
Arès x x   x      
 

QUESTIONS DE DEMAIN


PATRIMOINE NATUREL ET COMPATIBILITÉ OU AMÉNAGEMENTS PAR RAPPORT AUX USAGES 

Dans le Bassin d’Arcachon, de nombreux sites sont déjà classés Natural 2000 ou en Réserve ou en Parc ou en Site classé. Le Bassin d’Arcachon a plusieurs vocations, celles de ses usages mais aussi celles de son patrimoine naturel.

Donc question comment gérer cet espace, que faire, comment aménager les usages pour préserver des cœurs de nature ? L’étude Géomer a bien montré que l’attractivité, c’est le paysage, la nature, il faut donc la conserver. Quelque chose peut nous paraître un peu plus lointain : la responsabilité universelle par rapport à un certain nombre d’espèces par arpport à une valeur.

Un exemple de responsabilité : une journée, à 15 heures, 745 bateaux, 15 août 2009, petit coefficient, pleine mer. Ces bateaux naviguent ou sont échoués autour de l’Île aux Oiseaux. Or l’Île aux Oiseaux est un site du Conservatoire du Littoral, la périphérie est un vivier de zostères, de zones de palourdes, de zones d’intérêts divers. La concentration des navires est située dans certaines de ces zones, sur les vasières, dans les esteys ou autour des cabanes tchanquées.



CONFLITS SPATIAUX OU UNE PLACE POUR CHACUN

Chacun a droit à pratiquer ou à développer son activité par rapport à un plaisir, par rapport à des questions de sécurité, par rapport à une nécessité notamment pour les professionnels, on ne va pas leur demander de s’arrêter pendant 3 mois.

Les pôles d’activité sur le Bassin d'Arcachon se remarquent, notamment par la concentration importante des navires côté ouest du Bassin entre le Cap-Ferret, Péreire et Arguin. Une zone mérite attention et réflexion : devant le Cercle de La Voile à Arcachon, quand les enfants apprennent la pratique de la voile dans les petits Optimists et quand on voit le flot de navires qui se dirigent vers le port d’Arcachon. Les sorties du port d'Arcachon sont étalées tout le long de la journée, tandis que les rentrées son concentrées entre 17 heures et 19 heures


LA QUALITÉ DE L'EAU PAR RAPPORT AUX USAGES 

C’est une responsabilité collective dans les pratiques par rapport à l’activité économique telle l'exploitation des produits de la mer qui a besoin d’une eau de qualité, tel le développement balnéaire ainsi que pour la baignade.

AMÉNAGEMENTS TERRESTRES POUR LES USAGES

Des aménagements terrestres peuvent être nécessaires aux usages. On peut développer la réflexion sur la cohérence des aménagements terrestres avec la réalité des usages. Sur le Bassin d'Arcachon, de 20 et 25% de navigateurs sortent en moyenne 10 à 19 fois par an, même proportion pour ceux qui sortent entre 30 et 50 fois par an, ce qui donne une moyenne de 32 sorties. L'activité sur le Bassin est donc importante si l'on compare avec d’autres sites de plaisance. Mais on peut se poser la question, est ce que cela justifie de laisser tous ces navires en eau une bonne partie de l’année ?

Par exemple : un samedi après-midi en fin juillet, 11972 navires repérés sur le bassin d'Arcachon. 482 sont à l'ancre ou échoués, 531 sont en navigation, soit un total seulement de 10 % de navires en activité et le reste amarrés au corps-mort, en port de plaisance ou ostréicole.

 
Anne LITTAYE
 
AUTRES QUESTIONS DÉBATTUES :
Quel nautisme pour demain ?
Quel tourisme pour demain ?
Des axes de comportements : pourquoi aller le plus rapidement possible pour rejoindre le Banc d’Arguin ? La zone qui a la plus forte moyenne motorisée  en  France,  ce  n’est  pas  la  Méditerranée,  c’est  le  Bassin
d’Arcachon avec près de 75% de bateaux motorisés, est-ce qu’on a besoin de 200 CV ? Faut arrêter de culpabiliser l’autre activité.
Des axes de règlementations : éviter un usage qui interfère avec une autre activité dangereuse, réfléchir sur des espaces dédiés éventuellement.

Des axes de technologies nouvelles.

Compte-rendu de la Mission accessible ici.

 
Vous pouvez noter l'article en cliquant sur l'étoile 1, 2, 3, 4 ou 5/5
 

 





Commentez l'article en cliquant sur la ligne ci-après :
 

 
 

 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement