CDROM      CERCLE DE REFLEXION SUR L'ORGANISATION DES MOUILLAGES DU BASSIN D'ARCACHON
   BONNE  NAVIGATION  ET  BONS  MOUILLAGES
 
 
 
 

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon
 
LES CHANTIERS NAVALS COUACH
 
 

Patrouilleur d'intervention rapide
 
Yacht 37 mètres
 
Yacht 50 mètres

cliquez sur les images

Mars 2010, un Yacht Couach 3700 Fly dans le port d'Arcachon prêt à être livré à son propriétaire

 
En 1897, installé sur le Bassin d'Arcachon, Albert Couach invente le premier moteur marinisé au monde. En 1903, la première pinasse motorisée, La Libellule, sera mise à l'eau. Elle précèdera d'innombrables pétroleuses, appelées ainsi parce qu'elles fonctionnaient au pétrole. En 1946, c'est Guy Couach qui décide de fabriquer des navires de série. Ce seront des vedettes pour les administrations françaises et étrangères. Le concept de la vedette de promenade familiale démocratise l'accès à la Plaisance. Aujourd'hui, les Chantiers Navals Couach sont encore très actifs sur le Bassin d'Arcachon. Ils exportent des patrouilleurs d'intervention rapides vers le Yémen et l'Inde ou livrent des Yachts de luxe sur toute la planète. C'est le savoir faire depuis 4 générations qui s'est bien implanté sur le Bassin d'Arcachon. Avec plus de 300 salariés, les Chantiers Navals Couach sont le plus gros employeur de l'industrie nautique locale.

Une centaine d'autres entreprises à connotation nautique sont implantées sur le Bassin d'Arcachon. Elles génèrent plus d'un millier d'emplois. Ensemble, elles participent à l'équilibre économique et social de la région et donnent au Bassin d'Arcachon  le caractère d'un Centre de Vie.

LE SECTEUR ADMINISTRATIONS


 
Les Chantiers Navals Couach ont contracté la vente de 15 unités de patrouilleurs intercepteurs rapides avec la Marine Indienne. Avec une coque en matière composite de 13 mètres et deux moteurs de 800 cv, ces unités sont capables d'atteindre la vitese de 50 noeuds. Elles peuvent être équipées d'une mitrailleuse. Une fois "empaquetés", les patrouilleurs sont transportés par camions jusqu'à Bilbao pour ensuite rejoindre l'Inde en cargo.

LE SECTEUR YACHT DE LUXE


 
Si le Bassin d'Arcachon est connu pour son activité ostréicole, son dynamisme dans la construction navale l'est beaucoup moins. Par exemple, la construction de pinasses neuves qui est un élément moteur important de l'activité économique et sociale ne bénéficie d'aucune  publicité en dehors du Bassin d'Arcachon. On vend l'image de l'huître du Bassin dans les grands salons parisiens alors que la pinasse n'est souvent présente que dans les fêtes et animations touristiques locales. La plasturgie gagne de plus en plus de terrain mais les métiers de pointe tels les charpentiers de marine sont très présents, ils contribuent à préserver les usages, les traditions et l'identité du Bassin d'Arcachon. La plaisance traditionnelle a encore de beaux jours devant elle. La richesse est dans le savoir-faire implanté depuis plusieurs générations. Il est important de promouvoir l'activité construction navale du Bassin d'Arcachon, elle fait partie du tissu économique local. Qu'elle soit dans le pin maritime ou dans le kevlar, cette économie de proximité génère près d'un millier d'emplois localement.

Soutenez et adhérez à l'Association CDROM        Soutenez et adhérez à l'Association CDROM
VOTRE COMMENTAIRE
Commentez l'article en cliquant sur la ligne ci-dessous

 
 
 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement