CDROM      CERCLE DE REFLEXION SUR L'ORGANISATION DES MOUILLAGES DU BASSIN D'ARCACHON
   BONNE  NAVIGATION  ET  BONS  MOUILLAGES
 
 

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon
 
CINQUANTENAIRE 590 LANAVERRE
 

cliquez sur les images du site AS590 
   
Sur remorque routière                                                En régate                                     Sur le Bassin d'Arcachon

 
Le voilier 590 Lanaverre :

L’année 2013, une année pas comme les autres pour les propriétaires de 590 Lanaverre .
En effet cette série va fêter son cinquantenaire. Ce Day Boat de 5,90 m dessiné par l’architecte Christian Maury,  construit dans les années 1960 par les chantiers Lanaverre de Bordeaux fait toujours des émules.

C’est sur le Bassin d’Arcachon que l’on trouve la plus grande flotte de 590 Lanaverre. De par ses qualités, le 590 Lanaverre est aussi bien à l’aise en régate qu’en balade à la journée d’où son succès après bien des années.

Grâce à son association de propriétaires, le cinquantenaire sera marqué par des évènements  tout au long de la saison 2013.

Programme du cinquantenaire :

Le 22 et 23 juin le Mémorial Granchamp organisé par le Club Nautique d’Arès. Régate qui a la particularité de convier des anciens de la voile au palmarès élogieux pour en découdre sur l’eau.

Le 21 juillet, le Grand Rassemblement aura lieu au Club Nautique d’Arès. Une occasion pour les 590 Lanaverre de se retrouver  autour de grillade et participer à la parade sur l’eau avec le concours des bateaux traditionnels du Bassin d’Arcachon. Il ne faudra pas manquer l’élection du 590 Lanaverre dans les catégories vintage et plus belle restauration.

Du 17 au 20 août Le national 590 Lanaverre. Après avoir été organisé sur les lacs Aquitains, le national 590 revient sur le Bassin d’Arcachon pour des régates à couteaux tirés sur le plan d’eau d’Arès.

 
Renseignements :   infos@cnares.fr      as590@hotmail.fr   Tel : 05 56 60 05 37
 
 
     
 
Le chantier Lanaverre :

Lucien Lanaverre n'a jamais aimé le bateau. Il a pourtant construit avec enthousiasme des milliers de voiliers, dériveurs ou petits habitables. Avec Christian Maury, il a été un pionnier dans la fabrication des voiliers en polyester dont le fameux 420, symbole de la démocratisation de la voile.

«Lanaverre doit vivre !» Peint voici un quart de siècle sur le mur de l'ancienne usine bordelaise, ce slogan, ne s'est pas effacé. Tant mieux, parce que si l'entreprise Lanaverre a disparu, Lucien Lanaverre lui, est en pleine forme. Quatre-vingt-dix ans, haute stature, œil gourmand, l'homme a toujours un plaisir pour les choses de la vie « pour arriver à cet âge en parfaite santé, il ne faut pas trop boire, pas trop manger, et surtout pas trop travailler… », un sourire sensuel vient ponctuer la sentence. A la tête d'une société qui a employé jusqu'à 250 personnes, Lucien Lanaverre a quand même vendu 46 000 bateaux. Son nom symbolise l'âge d'or du dériveur en France, quelque part au milieu de sixties entre les mélodies des Beatles et les riffs de Jimmy Hendrix, quand plein emploi et revendication d'une nouvelle liberté se conjuguaient

Avant de voir, chaque jour, sortir dix 420 de ses ateliers, Lucien Lanaverre avait déjà vécu une première vie.
Dès l'âge de 15 ans, il se jure........ Lire la suite

 
 
 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement