JOURNÉES DU PATRIMOINE MARITIME SEPTEMBRE 2014



 

Bannière du site de l'Association Camille Tissot dissoute le 15 avril 2017
 
 
Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon
  
CAMILLE TISSOT, PRÉCURSEUR DE LA VHF MARINE
 

 


 
 
 

 
 
Camille TISSOT, marin savant, capitaine de frégate de la Marine Nationale Française,
chevalier de la légion d'honneur, officier professeur à l'école navale de Brest, primé de l'académie des sciences,
inventeur de la TSF en France,  déclaré mort pour la France, repose au carré militaire du cimetière d'Arcachon



 

Vous entendez la transcription morse de
"Commandant Camille Tissot précurseur de la TSF et de la VHF marine"

 
RÉFECTION RÉUSSIE DE LA TOMBE DE CAMILLE TISSOT

FIN DES TRAVAUX EN 2014


Sépulture de Camille Tissot le 24 mai 2014 (après les travaux)


 
   
Cliquez sur les images
 
   
01 novembre 2014, la tombe du Commandant TISSOT est drapée du pavillon tricolore

CONSTAT EN 2013


Sépulture de Camille Tissot le 13 juillet 2013 (avant les travaux)

Adhérez à CDROM    Adhérez à CDROM      Adhérez à CDROM     Adhérez à CDROM     Adhérez à CDROM    

LA COORDINATION ENTRE LA FAMILLE TISSOT
ET LES ASSOCIATIONS CAMILLE TISSOT ET CDROM

 
Dès 2010, l’Association CDROM s’intéresse à ce marin savant qui a inventé l’outil pour sécuriser la navigation maritime qui est devenu aujourd’hui la VHF. Internet a permis d’entrer en contact avec Christelle Sochal-Tissot, triarrière petite-fille de Camille Tissot, ainsi qu’avec Jean-Luc Fournier, président de l’Association Camille Tissot et cadre en activité dans la Marine Nationale.

L’association du Souvenir Français est chargée de l’entretien des tombes des soldats morts pour la France. Le Comité d’Arcachon ayant été dissout, CDROM s’est proposé bénévolement, en accord avec la famille Tissot qui n’a plus de contact en Aquitaine, pour surveiller la tombe du marin savant qui repose au carré militaire du cimetière d’Arcachon mais aussi celle de sa veuve enterrée au cimetière civil.

Le mauvais état général et la dégradation rapide de la sépulture de Camille Tissot nécessitait des travaux. Grâce à l’aide précieuse de madame Maryse GILLES, présidente départementale du Souvenir Français, nous avons envoyé un dossier détaillé à l’ONAC-VG de Gironde, Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, qui l’a transmis pour étude et suite à donner au Service Régional des Sépultures de Guerre situé à Limoges (voir le bordereau d’expédition), qui l’a transmis à Metz au Service des Sépultures des victimes de guerre et de la Haute Mémoire Nationale. Chacun des services découvre un grand savant oublié.


Le service de la Haute Mémoire Nationale de Metz donne un avis favorable à la demande de réfection de la tombe de Camille Tissot et annonce que les travaux seront effectués en 2013. C’était sans compter sur les difficultés pour trouver des entreprises funéraires candidates à l’appel d’offres. Les services de l’ONAC ont contacté plusieurs entreprises du Bassin d’Arcachon qui ont toutes décliné l’offre essentiellement pour des motifs techniques. Le cahier des charges impose, qu’après réfection, la tombe doit être identique à celles situées dans le carré militaire. La pierre de Gironde est un matériau que les entreprises funéraires n’ont pas l’habitude de travailler.

Les travaux démarrent enfin en mars 2014 lorsque l’entreprise ASR (Assistance Service Rénovation) de La Teste de Buch accepte le challenge : restauration, consolidation et réfection à l’identique pour la stèle et la bordure au sol.

La bordure qui était à l’origine taillée dans la pierre est devenue poreuse et friable. Elle a été remplacée par une bordure en ciment vibré, confectionnée dans un moule. Le travail de précision qu’a réalisé le maitre-charpentier se remarque dès qu’on approche de la tombe.

Le sablage de la stèle n’a pas donné un résultat satisfaisant. La pierre de Gironde a été enduite d’un revêtement de synthèse hydrofuge pour la protéger des intempéries mais aussi pour redonner aux surfaces un aspect lisse. Suite aux recommandations de l’entreprise, l’enduit ne doit pas être percé ni gravé afin d’assurer une protection durable. La plaque identifiant la tombe peut être collée.

Le 28 mai 2014, le procès-verbal de conformité des travaux a été signé en présence de Madame Yvette CHABRELY, directrice du service des sépultures de guerre de l'ONAC-VG, situé à Limoges, de Monsieur LE GALL, dirigeant de l’entreprise ASR qui a effectué les travaux et du président de l’Association CDROM, Pierre CONTRÉ. La facture s’élève à 6000 euros. Monsieur LE GALL nous a confié qu’il était heureux d’avoir travaillé pour un breton, car lui aussi est d’origine bretonne.
Adhérez à CDROM    Adhérez à CDROM      Adhérez à CDROM     Adhérez à CDROM     Adhérez à CDROM    




LES TRAVAUX DE RÉFECTION




 

QUI ÉTAIT CAMILLE TISSOT ?

 
 
A peine un siècle sépare ces deux photos, mais quelle évolution dans la technologie des transmissions !
 
 

Camille Tissot, officier de Marine, né à Brest en 1868, réalisa la première liaison radio opérationnelle française navire-continent le 3 août 1898. Quelques années plus tard, tous les navires de la Marine Nationale étaient équipés de son invention et pouvaient communiquer entre eux jusqu'à 300 km. Il démontra qu'il est possible de communiquer avec les îles et avec les navires au large à toutes heures et par tous les temps. Camille Tissot étudia également les bruits microphoniques rayonnés dans la mer parvenant à écouter et à suivre à la trace les routes des sous-marins. Il mit en place le système de transmission optique entre navires sans être intercepté (à lumière polarisée). Il a été le premier à mesurer les courants électriques dans les antennes et en a écrit la loi des portées. Il résidait à Arcachon à la Villa Régina et décède brutalement le 2 octobre 1917, l'acte de décès précise dans la Villa Régine, à 100m de la Villa Régina. Il repose au carré militaire du cimetière d'Arcachon. Il est déclaré mort pour la France par le Président Raymond Poincaré. Les Navigateurs de Plaisance lui rendent hommage à leur manière en utilisant la VHF au quotidien.

Adhérez à CDROM    Adhérez à CDROM      Adhérez à CDROM     Adhérez à CDROM     Adhérez à CDROM      

CAMILLE TISSOT AMÉLIORE LA SÉCURITÉ
DE LA NAVIGATION MARITIME INTERNATIONALE

 

« La plus belle application de la TSF est certainement celle qui a été faite pour la première fois en France. Nous voulons parler de la transmission de l’heure par la station de la Tour Eiffel aux navires en cours de route, jusqu’à des distances considérables. […] Cette application des ondes éléctriques si importante pour la sécurité de la navigation, est une œuvre d’utilité publique qui profite à toutes les nations et dont l’initiative revient à la France. C’est, en effet, M. Tissot, capitaine de Frégate, qui le premier en a conçu le projet.
E. Monnier – « La T.S.F. à la portée de tout le monde » 1914

Adhérez à CDROM    Adhérez à CDROM      Adhérez à CDROM     Adhérez à CDROM     Adhérez à CDROM      




CAMILLE TISSOT MUTÉ A ARCACHON EN 1913
Il L'ÉCRIT A SON ÉPOUSE

 
cliquez sur les extraits de lettres pour agrandir

Ce courrier de 4 pages de 1913 est la preuve que le Bassin d'Arcachon était un lieu très apprécié par les scientifiques. Camille Tissot a séjourné au moins 4 années en compagnie des scientiques de l'Aquarium d'Arcachon. Des recherches sont en cours par l'Association Camille Tissot pour recenser les essais de transmissions qui ont été entrepris sur les bateaux navigant dans le Bassin d'Arcachon.
 
. . . on n'a pas besoin de gros bateaux pour l'instant, une pétrolette ou une vedette suffirait.
Et alors ? Je leur ai dit que nous avions un endroit où toutes ces conditions et autres en eau se trouvaient réalisées. J'ai nommé le Bassin d'Arcachon. Proposition qui a été acceptée avec enthousiasme et on m'a chargé  immédiatement d'étudier les moyens . . .
Reproduction des deux extraits de lettres . . . il se pourrait donc qu'avant que j'aille à Arcachon accompagbé de la mobilisation scientifique et . . . On mobilisera de nouveau également l'Aquarium, mais ce n'est pas ce Audouin qui cette fois portera les paquets. Après une lettre aussi longue, je n'ai plus le temps d'écrire à Tototte, Ce sera pour demain. Bons baisers. (Signé Camille).

(Tototte est le surnom de la fille de Camille Tissot)


 
UNE AUTRE INVENTION IMPORTANTE DE CAMILLE TISSOT
 
 

Extrait du site internet de l'Association Camille TISSOT dissoute le 15 avril 2017
CAMILLE TISSOT : "LE VERITABLE INITIATEUR DES SIGNAUX HORAIRES"  
"France Inter, bonsoir ... Au troisième top, il sera 20 heures ... Bip - Bip - Biiiip !   Il est 20 Heures, les informations ..."
 

Tout le monde a en mémoire ce célèbre couplet, qui nous a permis de caler montres marines et terrestres avant l'invention du signal DCF 77, et qui a rythmé nos jeunes années.

Mais qui sait que ces tops horaires de Radio France, diffusés sur toute la planète via les ondes de RFI, étaient en fait la dernière émanation d'une invention qui a cette semaine tout juste cent ans : les signaux horaires radiotélégraphiques diffusés par la tour Eiffel.

Le but recherché par le Commandant Tissot, initiateur et promoteur des signaux horaires, était de pouvoir fournir aux marins, à des horaires fixes et avec des appareils récepteurs simplissimes, des signaux extrêmement précis leur permettant de caler leurs montres et d'obtenir ainsi un point aussi précis qu'en vue de terre.
Aussitot aprés, on se mit à transmettre, grâce à d'ingénieux systèmes, des longitudes ...  

Dés qu’il a voulu mettre en pratique l’idée qu’il avait de faire transmettre des signaux horaires par la tour Eiffel, Tissot a du se mettre d’accord avec le Capitaine Ferrié, alors responsable de la station de télégraphie de la tour, pour obtenir son concours et celui de ses installations.  On peut imaginer que Ferrié, toujours très intéressé par les progrès de la TSF, se montra très enthousiaste. Les lettres qu’il écrit à Tissot en sont une preuve.    Mais le fait que ce militaire resté célèbre ait participé, sous la direction de Tissot, (ils avaient des grades équivalents), aux essais préliminaires, a brouillé les pistes historiques.
En effet, dans bien des esprits, les signaux horaires sont associés à Ferrié, alors qu'en fait c'est, sur cette affaire, à Tissot qu'il faut rendre hommage   ...

Extraits lettre de Ferrié à Tissot annonçant, entre autres, la préparation des tests  (10 DEC 1907) : " Mon cher Tissot, c'est avec le plus grand plaisir que je m'associerais à l'expérience dont vous me parlez qui me parait très intéressante pour la Marine. Je cherche à me procurer un bon chronomètre pour que les essais soient tout à fait concluants...comme je ne connais rien à la question je n'hésite pas et ferais ce que vous voudrez. Cet essai reste entre nous" 

Le 23 mai 1910, la tour Eiffel commence donc à émettre ces signaux qui feront que, pour la première fois dans l'histoire, les marins ne se perdront plus en mer. 
Au même moment, à l'Académie des Sciences, Henri Poincaré, Président du Bureau des Longitudes, fait reconnaitre publiquement la primauté de Camille Tissot sur cette application de la TSF à la navigation.. Cet évènement participa à la sauvegarde de la tour Eiffel de la déconstruction.

 

Note de Henri Poincaré Mathématicien, Physicien, Philosophe de l'Académie des Sciences
 

Ce dossier est le résultat d'une trés longue enquête menée par Christelle Sochal-Tissot, arrière petite-fille du Commandant Tissot et Jean-Luc Fournier, ancien Président de l'Association Camille Tissot dissoute le 15 avril 2017, et webmaster du site radiomaritime.com. Cette prodigieuse invention  révolutionna la navigation maritime .

Dans ses dernières années, le Commandant Tissot résidait à Arcachon à la Villa Régina. Il décède très jeune, l'acte de décès précise à la Villa Régine. La France et l'ensemble des marins ont perdu un grand savant. Si la maladie ne l'avait pas emporté aussi jeune, il aurait certainement découvert et développé un plus grand nombre d'autres inventions techniques.

Cette page a été écrite avec l'aimable complicité de Christelle Sochal Tissot , arrière petite fille du Commandant Tissot et Jean-Luc Fournier ancien Président de l'Association Camille Tissot, dissoute le 15 avril 2017, et webmaster de radiomaritime.com. CDROM les remercie notamment pour leur bonne et sympathique humeur.
Adhérez à CDROM    Adhérez à CDROM      Adhérez à CDROM     Adhérez à CDROM     Adhérez à CDROM    


LA PRESSE
 

Voir l'article de David Patsouris
SudOuest du 03 juin 2014
 
Voir l'article de Corinne Pain
La Dépêche du Bassin du 05 juin 2014


EN 2017, COMMÉMORATION NATIONALE POUR LE CENTENAIRE DE LA MORT DE CAMILLE TISSOT
 
Le marin savant oublié, Camille Tissot s'inscrit un peu plus chaque jour dans l'histoire de la France. La presse locale publie sa biographie, la Société Historique et Archéologique d'Arcachon et du Pays de Buch recommande la visite de sa tombe au carré militaire du cimetière d'Arcachon (à lire en bas de page), la Marine Nationale Française commémore ses travaux dans une grande cérémonie miltaire au cénatophe de Plougonvelin en Bretagne, des municipalités dénomment des rues au nom de Camille Tissot, le musée des transmissions à Rennes vient d'ouvrir une galerie Camille Tissot, la Marine Nationale a rendu un hommage officiel au Fort de Bicêtre en juin 2014.

En 2017, la France célèbrera le centenaire de la guerre 1914 -1918. A Arcachon, on célèbrera le centenaire de la mort du marin savant Camille Tissot. Une grande cérémonie devrait rassembler les militaires de la Marine Nationale, les institutionnels, la famille Tissot dont la petite fille de Camille, les scientifiques, les écoles, les associations ...
Adhérez à CDROM    Adhérez à CDROM      Adhérez à CDROM     Adhérez à CDROM     Adhérez à CDROM    

VOS COMMENTAIRES
 
Apportez votre commentaire sur le marin savant oublié, en cliquant sur la ligne ci-après :



 
 
 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement