CDROM      CERCLE DE REFLEXION SUR L'ORGANISATION DES MOUILLAGES DU BASSIN D'ARCACHON
   BONNE  NAVIGATION  ET  BONS  MOUILLAGES
 
 
 

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon
 
NAUFRAGE DU NAUTISME AU PORT D'ARCACHON
 
 

Le Pôle Naufrage du Port d'Arcachon, 5 millions d'euros empruntés sur 20 ans et combien de clients manquants ?


Pôle Naufrage d'Arcachon, 23 locaux commerciaux construits pour des enseignes dont quelques unes imaginaires
 
Le bétonnage du Port d'Arcachon a enrayé puis fait chuter la dynamique économique et sociale de plusieurs enseignes locales du nautisme. Certaines implantées depuis fort longtemps sur le port ont dû transférer leur activité sur d'autres communes pour laisser place à la construction du nouveau Pôle Nautisme. Celui-ci est devenu aujourd'hui le Pôle Naufrage tant les informations de cessation d'activité et de faillites s'ajoutent à la situation critique du bailleur qui a emprunté 5 millions d'euros sur 20 ans et qui ne trouve pas de client. Le bailleur n'est autre que l'ÉPIC de la Régie du Port d'Arcachon.


Local inutile parce que jamais loué


Local inutile, enseigne sans rapport avec l'activité portuaire. Le port "meuble" pour cacher la misère


Local inutile, enseigne sans rapport avec l'activité portuaire


Au 1er étage, la misère s'est installée dans la moitié des bureaux désespéréments vides


Les plaisanciers perdent une enseigne qui fonctionnait bien du temps des anciens magasins


Une brasserie au 1er étage avec superbe vue sur le Bassin d'Arcachon, nous a-t-on dit ...


Brasserie avec terrasse offrant une superbe vue sur le Bassin d'Arcachon ... Mais alors pourquoi ferme-t-elle ?


LE PORT D'ARCACHON ENDETTÉPOUR 20 ANS
 
L'ÉPIC de la Régie du Port d'Arcachon s'est lourdement endetté de près de  10 millions d'euros à rembourser sur 20 ans pour financer le bétonnage de la "galerie marchande", la construction de la nouvelle capitainerie ainsi que pour respecter le contrat décennal du dragage du port. Or, l'ÉPIC du Port d'Arcachon, Établissement Public d'Intérêt Commercial n'a pas un rôle d'investisseur. Il a pour vocation d'assurer l'équilibre financier entre les recettes et les dépenses.

Pourquoi emprunter alors que la situation financière de l'ÉPIC est incertaine depuis plusieurs années ? En effet, le 14 janvier 2010, la direction du port d'Arcachon annonce en Conseil Portuaire la suppression de plusieurs emplois sur le port d'Arcachon (pêche, manutention, plaisance) afin de rééquilibrer les déficits d'exploitation. On y évoque même la possible privatisation de certains services telle la manutention.

Alors, qui a donné quitus à la Régie du Port pour autoriser ces investissements ruineux, ces constructions inutiles et mal implantées comme par exemple, la nouvelle capitainerie, éloignée au bout du môle, et qui, par ailleurs supprime 100 places de parking et de remorques ? Est ce que ces orientations budgétaires ont été validées par les instances institutionnelles tel le Conseil Portuaire ? Et si ce n'est pas le cas, alors faut-il détruire ces bâtiments ? Et qui va payer la dette ?


Et pourquoi vouloir construire une "Brasserie de la Mer" supplémentaire sur le môle du port à l'emplacement de l'ancienne capitainerie alors que la nouvellement construite ne fait pas recette ?

LA FAUTE AUX PROFESSIONNELS DU NAUTISME ?
 
On avait entendu trop de promesses mirifiques pour croire les prédicateurs. Il y avait soit-disant "plus de demandes que de locaux disponibles".  "La Commission spécialisée devra se réunir pour attribuer les lots tant il y a des demandes". Résultats : des professionnels du nautisme ont quitté le port d'Arcachon et le plaisancier aura bien du mal pour trouver la pièce de rechange ou l'aide technique dont il aura besoin. Le bétonnage du Port d'Arcachon a détruit l'outil de travail des professionnels du nautisme et brisé les relations commerciales traditionnelles avec les usagers du port.

Les déclarations à la Presse locale :
 

SudOuest du 18 août 2012
« La commission d'appel d'offres du Port (composée de professionnels, de plaisanciers, et des représentants de la Ville) attribuera les lots en octobre et nous informerons les professionnels en novembre, avant le Salon nautique de Paris, début décembre, afin qu'ils puissent en parler à leurs clients », indique Alain Gautier qui assure que de nombreuses demandes ont déjà été adressées : « Nous aurions de quoi remplir deux pôles ».

En savoir plus ...

VOS COMMENTAIRES
 
Ces nouveaux magasins étaient-ils réellement utiles aux plaisanciers et aux professionnels ? Commentez après avoir cliqué sur la ligne ci-dessous :


 
 
 
 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement