NON !           PAS AU PORT D'ARCACHON
 

                                                    NON !  

LE PERMIS DE CONSTRUIRE EST CONTRAIRE A L'INTÉRÊT GÉNÉRAL

 
 

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon
 
L'ASSOCIATION PLAISANCE CDROM A DÉPOSÉ UN RECOURS CONTRE LE PERMIS DE CONSTRUIRE DU POA
 
 

Vue aérienne de la zone de construction (entre les 21 platanes alignés et la zone grise triangulaire)
 
CDROM s'est associé à plusieurs syndicats de coproprétaires et de propriétaires d'immeubles riverains du projet litigieux pour déposer un recours, auprès du Tribunal Administratif de Bordeaux, contre le permis de construire du Pôle Océanographique Aquitain au Petit Port d'Arcachon parce que cette décision apparaît contraire à l'intérêt général. Maitre Jean Barthélemy, avocat au Conseil d'État et à la Cour de Cassation plaidera les deux requêtes, à savoir :
  • annulation de l'arrêté préfectoral du 15 septembre 2014, accordant un permis de construire à l'Université Bordeaux 1
  • annulation de l'arrêté 2014255-002 du 12 septembre 2014 par lequel le Préfet de Gironde a déclaré d'intérêt général la construction du POA.
Il est bon de rappeler que cet ensemble immobilier doit s'étendre sur une surface au sol de 4393 m² et comprendrait un espace de recherche scientifique, un espace d'enseignement et d'administration, un espace de médiation culturelle et muséographique avec un aquarium, un espace de stationnement souterrain pour les usagers du pôle et des espaces publics attenants au projet. Le projet de POA comprendrait également les équipements nécessaires à son bon fonctionnement tels que la prise d'eau en mer et le dispositif de rejet d'eau de mer après utilisation.

L'implantation de l'énorme immeuble va créer plusieurs dysfonctionnements majeurs dont la suppression des 168 places publiques de parking de surface, à savoir, 51 places dans la zone triangulaire et la rue des marins, 90 places dans le parking surbaissé et 27 places sur le boulevard de la plage le long du futur POA. Quelques emplacements supplémentaires sont réservés aux véhicules d'intervention, de secours et de sauvetage. Les 168 places de parking publiques sont utilisées par les riverains, les clients des commerces alentours, les usagers de la plage et les plaisanciers du petit port et des corps-morts d'Eyrac. Il est aisé de compter les emplacements parce qu'ils sont repérés au sol mais il faut savoir que le nombre de véhicules stationnés est bien supérieur à celui des emplacements les jours d'affluence.

Rue des Marins, 51 places publiques seront supprimées


Port Arcachon, parking rue des marins, 51 places sont publiques, les autres réservées aux services maritimes

Soutenez et adhérez à CDROM     Soutenez et adhérez à CDROM     Soutenez et adhérez à CDROM
Parking surbaissé, 90 places publiques seront supprimées


Vue aérienne des 90 véhicules stationnés perpendiculairement au quai du Petit Port d'Arcachon


Parking public surbaissé de 90 places très proches des navires de plaisance

Boulevard de la plage, 27 places publiques seront supprimées


Vue aérienne du boulevard de la plage et une partie des 27 places de parking qui seront supprimées

Où vont stationner les plaisanciers ?
 
PARKING PUBLIC   PARKING PÊCHEURS  PPROFESSIONNELS 
Les plaisanciers ne disposeront que d'une cinquantaine de places publiques sur un côté de la Halle des Pêcheurs

Soutenez et adhérez à CDROM     Soutenez et adhérez à CDROM     Soutenez et adhérez à CDROM
Pourquoi supprimer alors qu'il y a déjà un manque de places !
 
Il y a déjà trop de difficultés pour stationner autour du Port d'Arcachon

Quelles solutions pour les propriétaires de navire ?


750 navires de plaisance au Petit d'Arcachon et seulement 50 places de parking disponibles et loin du navire

La zone de construction est hautement submersible


La construction est prévue à l'emplacement des véhicules stationnés visibles au fond dans le parking surbaissé


Construit au ras de la borne à incendie, le POA aura les pieds dans l'eau avec une surcote de marée et du clapot

Synthèse

 
Pas moins de 750 navires de plaisance sont amarrés aux 12 traques du Petit Port d'Arcachon.

Aujourd'hui, si les 168 places de parking publiques (51 rue des marins + 90 zone surbaissée + 27 boulevard de la plage) étaient réservées aux plaisanciers, le ratio serait de 750 / 168, soit une place de parking pour 3,5 plaisanciers. Or la moitié des places sont occupées par des non plaisanciers, le ratio est alors sensiblement de 1 place de parking pour 7 propriétaires de navire, le service est nettement insuffisant en période d'affluence.

Si le Pôle Océanographique Aquitain est construit au Petit Port d'Arcachon, les plaisanciers ne disposeront d'aucune place de parking à proximité des navires. Les 50 places publiques situées à côté de la Halle des Pêcheurs sont insuffisantes et surtout trop éloignées des navires notamment s'il est nécessaire d'embarquer des enfants ou du matériel lourd ou encombrant. Un parking souterrain ne répond pas à l'attente des plaisanciers pour les mêmes raisons.

Les parkings souterrains sont à proscrire dans cette zone parce que trop proche du quai. La zone est submersible côté port par l'eau du Bassin et inondable côté ville par le pluvial arrivant des parties hautes qui s'écoule difficilement dans le port à marée haute.

Par ailleurs, la construction du POA ne peut être effective que si le périmètre du Domaine Public Maritime est rétréci au plus près du quai, c'est-à-dire en violant les surfaces utiles et nécessaires à la pratique des activités nautiques.

Les dispositions de l'article R. 111-2 du Code de l'Urbanisme précisent que "le projet peut être refusé ou n'être qu'accepté que sous l'observation de prescriptions spéciales s'il est de nature de porter atteinte à la salubrité et à la sécurité publique du fait de sa situation, de ses caractéristiques ...". Or le projet, situé à quelques mètres seulement du quai du port d'Arcachon, n'est accompagné d'aucune prescription spéciale en cas de submersion marine.

La commune d'Arcachon n'a pas encore adopté son plan de prévention des risques d'inondation. A défaut d'un tel document, le préfet a pu méconnaitre les dispositions du code de l'urbanisme et a pu entacher sa décision d'une erreur d'appréciation.


Pour ces motifs, le permis de construire du Pôle Océanographique Aquitain au Petit Port d'Arcachon apparaît contraire à l'intérêt général

Soutenez et adhérez à CDROM     Soutenez et adhérez à CDROM     Soutenez et adhérez à CDROM
Vos commentaires
 
 Êtes-vous d'accord sur le fait que le POA ne doit pas s'implanter au Petit Port d'Arcachon ? Le permis de construire n'aurait pas dû être notifié "d'intérêt général" ? Apportez votre commentaire après avoir cliqué sur la ligne ci-après :

 
 
 

 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement