CDROM      CERCLE DE REFLEXION SUR L'ORGANISATION DES MOUILLAGES DU BASSIN D'ARCACHON
   BONNE  NAVIGATION  ET  BONS  MOUILLAGES
 
 
 

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon
 
PORT D'ARCACHON, QUEL AVENIR ?
 

Monument des Péris en Mer Port d'Arcachon
 
Depuis quelques temps, le Port d'Arcachon attire les convoitises des investisseurs mais les projets ou les décisions prises suscitent les inquiétudes des usagers. Les aménagements réalisés, prévus ou à l'étude sont :
- la destruction de la jetée du Petit Port, coût 400 000 euros HT
- l'implantation d'un ponton réservé Batellerie pour le transport de passagers
- la construction d'un bâtiment de 20m de haut et 100m de long pour héberger le  POA au Petit Port
- la construction d'un Pôle Nautique de 6200 m² côté Port de travail, coût 7 000 000 d'euros
- la construction d'une cage à bateaux et l'achat du chariot élévateur, coût 450 000 euros
- la construction d'une Capitainerie et d'une Maison des Associations sur le môle, coût 5 000 000 €
- la construction d'un restaurant grand luxe 4 étoiles en lieu et place de la Capitainerie actuelle
- l'implantation d'un ponton flottant côté Bassin face au nouveau restaurant pour sa clientèle de luxe
- le parking automobile payant sur tout le port

Les investissement dispendieux étonnent au regard de la situation et de l'équilibre budgétaire fragile de l'ÉPIC de la Régie du Port d'Arcachon. Les usagers s'inquiètent de ce chambardement non souhaité et qui semble inutile. Ceci ressemble à une prolifération immobilière qui risque d'étouffer l'activité nautique et de couper le port de sa ville. Les discours des donneurs d'ordres prônent le bio alors que de telles constructions sur le Domaine Public Maritime sont en contradiction avec la préservation des écosystèmes du Bassin d'Arcachon.

DESTRUCTION DE LA JETÉE DU PETIT PORT

Jetée du Petit port d'Arcachon septembre 2010
IMPLANTATION DU PONTON TRANSPORT DE PASSAGERS

Ponton transport de passagers 2012 désormais interdit à la Plaisance


ARCACHON OU MIAMI ?

Quelques plumes pour sélectionner la clientèle

L'OFFRE COMMERCIALE INDÉCENTE


Cliquez sur l'image

LOUER UN YACHT AU PORT D'ARCACHON
Ainsi la destruction de la jetée du Petit Port d'Arcachon n'était pas une réhabilitation mais réellement une destruction programmée. Elle n'avait pas lieu d'être puisque les piliers étaient en très bons états malgré les 80 années d'âge. La plaisance loisir a donc perdu son ponton d'accueil tandis que la Batellerie de promenade se satisfait de pouvoir embarquer les passagers dans un environnement portuaire protégé du clapot. La Direction du port en a profité pour taxer la Batellerie à hauteur de 9 euros à l'année par emport de passager. Par exemple, un navire pouvant transporter 50 passagers devra s'acquitter d'une taxe portuaire suppémentaire de 450 euros à l'année pendant 10 ans.

Quant aux professionnels de la location haut de game, ils ont trouvé pignon sur l'eau. La publicité ci-dessus sur la location de Yacht accessible dans le Web (cliquez sur le Yacht) montre à quel point les gestionnaires portuaires d'Arcachon modifient la vocation de l'activité Plaisance. Désormais au lieu d'avoir des bateaux qui attendent des places au port, ce sont des bateaux qui ont des places au port mais qui attendent le client. Le port d'Arcachon va t-il devenir un hôtel flottant réservé à une élite ?

N'y a t-il pas d'autres priorités dans le port d'Arcachon ? Par exemple, n'y at-il pas urgence à  mettre en place des sanitaires fonctionnels et des douches décentes, gratuites réservées aux seuls usagers du port ?

Quel est le sort réservé aux pinasses d'Arcachon qui répètent sans cesse la demande de remettre en place l'abattement des 2 mètres qui a toujours existé dans le règlement sur leur tarification de la redevance au port ?

Pourquoi implanter une nouvelle Capitainerie ?

Pourquoi implanter la Maison des Associations à côté du Monument des Péris en Mer alors qu'elle serait beaucoup plus fonctionnelle et moins envahissante à côté de la Halle des Pêcheurs ?


La réalisation de l'ensemble des projets risque d'entrainer la suppression de 186 places de parking automobiles (100 sur le môle et 86 au Petit Port) et de 25 à remorques. Alors pourquoi s'entêter dans des projets qui manquent de consensus et qui risquent de créer des dysfonctionnements de taille ?


LA SUITE DU DOSSIER PROCHAINEMENT.

COMMENTAIRES
Notez l'article en cliquant sur l'étoile 1, 2, 3, 4 ou 5/5



Commentez l'article en cliquant sur la ligne ci-après :

 
 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement