CDROM      CERCLE DE REFLEXION SUR L'ORGANISATION DES MOUILLAGES DU BASSIN D'ARCACHON
   BONNE  NAVIGATION  ET  BONS  MOUILLAGES
 
 
 
 

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon
 
LES NOUVEAUX TARIFS 2011
DES PLACES AU PORT D'ARCACHON
 
CONSEIL D'ADMINISTRATION DU PORT D'ARCACHON
12 JANVIER 2011

 
 
L'Association CDROM avait demandé dans une lettre ouverte adressée à Mr Yves Foulon, Président du Conseil d'Administration du Port d'Arcachon que l'ensemble de la tarification des prestations et services du port soit rediscuté en séance le 12 janvier. Copie avait été remise à chacun des Administrateurs et CDROM avait notamment exprimé le souhait d'être invité en séance à titre consultatif.
 
Lettre ouverte à Mr Yves FOULON,
Président du Conseil d’Administration du Port d’Arcachon

Monsieur le Président,

L’Association CDROM rejette l’ensemble de la tarification 2011 proposée par le Port d’Arcachon parce que discriminatoire, totalement injustifiée, dangereuse pour l’équilibre budgétaire de l’EPIC et ne correspond pas aux attentes des clients pour les motifs suivants :

- à Arcachon, le prix des places en passager depuis plusieurs années est largement supérieur à celui des autres ports voisins
- l’écart très important (315 %) entre tarifs titulaires et passagers ne se justifie pas
- il n’y a pas de contrepartie à la suppression de l’abattement de 2,00 ml pour les pinasses
- la suppression des avantages sur les prestations grutage/carénage qui étaient accordés aux Associations laisse entrevoir la volonté d’une rupture de confiance
- l’augmentation de 56% du tarif de base des grutages va ouvrir la concurrence vers les sorties d’eau sur les cales de mise à l’eau
- le planning Service Manutention 2011 entrave fortement l’activité maintenance aux navires, alors qu’elle est nécessaire pour la sécurité des navigateurs.

Pour ces motifs, l’Association CDROM propose : 


 - afin de s’aligner sur les tarifs des autres ports, que les tarifs passagers ne doivent pas dépasser le double des tarifs titulaires
- de faire perdurer l’avantage des 2,00 ml, alloué jadis aux pinasses, navires emblématiques du Bassin d’Arcachon, parce qu’elles ne disposent jamais d’un emplacement correspondant à leur longueur
- le rétablissement de l’ancien planning manutentions qui correspondait aux attentes des usagers
- le rétablissement de l’ancien tarif et avantages accordés aux professionnels et associations pour les manutentions/carénages
- l’amélioration du fonctionnement des instances consultatives et décisionnaires par l’élection démocratique des représentants des plaisanciers et notamment en leur donnant le temps de réflexion nécessaire pour se prononcer.


Nous vous demandons de bien vouloir prendre en compte l’ensemble de ces remarques lors des débats du prochain Conseil d’Administration le 12 janvier 2011 pour lequel nous souhaiterions vivement être invités à titre consultatif.

 
 
LES ADMINISTRATEURS N'ONT PAS RÉPONDU AUX DEMANDES DES USAGERS

La lettre correspond aux arguments (tarifs grue et tarifs plaisance) énoncés par téléphone le 20 décembre par le Président CDROM au Président Yves Foulon.

CDROM n'a pas été invité en CA, ni consulté avant la réunion. Les Représentants de la Plaisance ont bien reçu la "Lettre ouverte". Malgré notre insistance, l'ordre du jour n'a pas été aménagé pour répondre à la demande des usagers.

On savait qu'il y avait déphasage entre la proposition de la "Représentante Plaisance" qui ne parlait que des 100% d'augmentation et celle des usagers qui demandaient l'annulation totale des mesures prises en Conseil d'Administration le 18 novembre 2010.

Capture d'écran du site de l'UNAN 33
Ainsi, aucune décision prise en CA de novembre 2010 n'a été invalidée. La suppression de l'abattement des 2 mètres sur la longueur des pinasses est maintenue, le nouveau calcul de base du tarif passager hiver qui entraine une hausse de 100 % est maintenu, la suppression des avantages jadis accordés aux Associations sur les tarifs grutages-carénage est maintenue, l'augmentation de 56 % du tarif grutage est maintenue.

Seule a été votée une hausse "progressive" du tarif passager hiver. Au 1er janvier 2011, le tarif passager hiver ne subit aucune augmentation, au 1er octobre 2011, il sera majoré de 20 %. Il est indiqué dans le procès-verbal du CA du 12 janvier 2011 que cette disposition a été approuvée à l'unanimité.

Les "Représentants" portent une lourde responsablité dans le fonctionnement des instances représentatives. Théoriquement, ils sont porteurs de la synthèse de réflexion des usagers et doivent l'exprimer vers le gestionnaire portuaire. Si le gestionnaire portuaire avait accepté de rediscuter le 12 janvier les décisions prises en novembre 2010, cela signifiait que les "Représentants officiels" des usagers ont été désavoués. Malheureusement, ceux-ci ont persisté dans leur comportement à nier l'évidence.

Contrairement à ce qu'on a pu entendre, la hausse des 20 % du tarif passager hiver, applicable à partir du 1er octobre, n'est pas à considérer comme un signe d'apaisement. C'est la confirmation de la gestion hasardeuse de l'EPIC que CDROM avait dénoncée dès le début du conflit. C'est aussi la preuve du mauvais fonctionnement des instances représentatives des usagers.

On peut se poser la question sur la légitimité de la hausse de 20 %. Le tarif hiver passager est calculé en fonction du tarif de base, c'est l'application de l'article 36 du règlement du Port d'Arcachon. Si le tarif de base (celui des titulaires) n'est augmenté que de 5 % en 2011, pourquoi celui des passagers subit une augmentation de 10 % (3 mois à 0% + 3 mois à 20%). Le Conseil d'Administration pouvait-il délibérer sans respecter les textes du règlement du port  ?

Il est entendu que puisque le nouveau calcul du tarif passager hiver n'a pas été supprimé, il est logique d'admettre qu'il entrera en vigueur au 1er janvier 2012,  à moins que . . . 
 

TARIFS 2011 DES PLACES AU PORT D'ARCACHON

APPROUVÉS PAR LES "REPRÉSENTANTS  OFFICIELS"

 
1 2 3 4 5 6 7
longueur
hors tout
Arcachon
2011
( + 5% )
Passager
Hiver
1er trimestre
Passager
été
2ème + 3ème trimestre
Passager
Hiver
4ème trimestre
Passager
annuel 2011
Ecart
Passagers
Titulaires
Pinasses
2011
( dito 1 )
  Titulaires   x 35%
 x 6 mois
3 +
20%
2 + 3 + 4 6 / 2 Titulaires
  1 an 3 mois 6 mois 3 mois 1 an   1 an
0 à 4,99 m 757 198 1590 238 2025 267,50% 757
5 à 5,49 m 879 231 1848 277 2355 267,92% 879
5,50 à 5,99 m 1006 264 2112 317 2691 267,50% 1006
6 à 6,49 m 1142 300 2400 360 3060 267,95% 1142
6,50 à 6,99 m 1284 336 2694 403 3435 267,52% 1284
7 à 7,49 m 1351 354 2838 425 3618 267,80% 1351
7,50 à 7,99 m 1490 390 3126 468 3984 267,38% 1490
8 à 8,49 m 1651 432 3468 518 4419 267,66% 1651
8,50 à 8,99 m 1805 474 3792 569 4833 267,76% 1805
9 à 9,49 m 1940 507 4074 608 5190 267,53% 1940
9,50 à 9,99 m 2100 549 4410 659 5619 267,57% 2100
10 à 10,49 m 2259 591 4740 709 6042 267,46% 2259
10,5 à 10,99 m 2373 621 4986 745 6354 267,76% 2373
11 à 11,49 m 2516 660 5286 792 6738 264,65% 2516
11,5 à 11,99 2574 675 5406 810 6891 267,72% 2574
12 à 12,99 m 2859 774 6216 929 7920 277,02% 2859
13 à 13,99 m 3508 918 7368 1102 9390 267,67% 3508
14 à 14,99 m 3823 1002 8028 1202 10233 267,69% 3823
15 à 15,99 m 4196 1098 8808 1318 11223 267,47% 4196
16 à 17,99 m 4842 1269 10170 1523 12960 267,66% 4842
 
Malgré les nouvelles mesures, l'écart 267% entre le tarif passager et le tarif titulaire est trop important et ne se justifie pas. A partir du 1er janvier 2012, l'écart sera extrême.
 
 

COMPARAISON DES TARIFS 2011

DU PORT D'ARCACHON AVEC CEUX DES PORTS VOISINS


(APRÈS LES NOUVELLES MESURES DE JANVIER 2011)
 
  A         B        C           D            E  
longueur
hors tout
Arcachon
2011
La Rochelle
2011
Ecart  Royan
2011
Ecart Capbreton
2011
Ecart Hendaye
2011
Ecart
  Passagers Passagers A/B Passagers A/C Passagers A/D Passagers A / E
0 à 4,99 m 2025 1944 4% 1456 39% 1908 6% 1600 27%
5 à 5,49 m 2355 2119 11% 1672 41% 2000 18% 1600 47%
5,50 à 5,99 2691 2472 9% 1929 40% 2248 20% 1600 68%
6 à 6,49 m 3060 2833 8% 2157 42% 2384 28% 2180 40%
6,50 à 6,99 3435 3150 9% 2384 44% 2452 40% 2180 58%
7 à 7,49 m 3618 3518 3% 2630 38% 2628 38% 2180 66%
7,50 à 7,99 3984 3965 1% 2885 38% 2768 44% 2180 83%
8 à 8,49 m 4419 4266 4% 3121 42% 3268 35% 3080 43%
8,50 à 8,99 4833 4486 8% 3358 44% 3328 45% 3080 57%
9 à 9,49 m 5190 4774 9% 3567 46% 3492 49% 3080 69%
9,50 à 9,99 5619 5171 9% 3822 47% 3672 53% 3080 82%
10 à 10,49 6042 5545 9% 3995 51% 3904 55% 4160 45%
10,5 à 10,99 6354 5948 7% 4259 49% 3992 59% 4160 53%
11 à 11,49 6738 6472 4% 4541 48% 4256 58% 4160 62%
11,5 à 11,99 6891 7021 - 2% 4859 42% 4404 56% 4160 66%
12 à 12,99 7920 8124 - 3% 5269 50% 4940 60% 5340 48%
13 à 13,99 9390 9144 3% 5642 66% 5236 79% 5340 76%
14 à 14,99 10233 10382 - 1% 6052 69% 6520 57% 6540 56%
15 à 15,99 11223 11632 - 4% 6443 74% 7464 50% 6540 72%
16 à 16,99 12960 13288 - 3% 6834 90% 8528 52%    
 
rouge = tarif le plus cher        -        vert = tarif le moins cher
 
Malgré les mesures prises le 12 janvier, le Port d'Arcachon est encore le plus cher en tarif passager. Les écarts de tarifs avec les ports de Capbreton, Hendaye et Royan sont très importants. Par exemple, pour un navire de 9,80m, gabarit très classique pour naviguer hors du Bassin, le Port d'Arcachon est 9% plus cher que La Rochelle, 47 % plus cher que Royan, 53 % plus cher que Capbreton et 82 % plus cher qu'Hendaye.

Au 1er janvier 2012, les écarts seront encore plus importants et proches du 200 %.

Paradoxe, le Port d'Arcachon est le moins accueillant : pas de sanitaires, ni de WC, ni de douches à l'usage exclusif des plaisanciers, pas de séparation lavabos hommes-femmes, pas de machines à laver le linge, pas de commodité pour faire un minimum de vaisselle à terre, parfois les sanitaires les plus proches sont situés à près d'un kilomètre du navire, le parking automobiles ne peut absorber la demande des usagers, l'éclairage du môle et de son parking est souvent déficient, ce qui génère une ambiance d'insécurité, aucun accueil le dimanche en hiver puisque la Capitainerie est fermée.

Alors pourquoi ces augmentations ? Où va l'argent des plaisanciers ? Y a t-il urgence à engager des travaux non demandés par les usagers ? Y avait-il urgence à casser la jetée du petit port qui pouvait encore résister plusieurs dizaines d'années ? Y a t-il urgence du projet à raser la Capitainerie actuelle pour la transférer à côté du monument des Péris en Mer ? Y a t-il nécessité d'installer des programateurs de coupure de l'électricité sur les bornes électriques des emplacements ?

L'activité pêche est déficitaire dans le port d'Arcachon mais pas la Plaisance. Les restrictions de l'Europe ont amené à la destruction de 6 chalutiers de la flotte arcachonnaise. La réduction sensible de l'activité de l'élévateur de 180 tonnes a cassé la dynamique maintenance-grutage-carénage. Le port a supprimé 3,5 postes sur la zone de travail grutage. A cause des difficultés à franchir les passes, les chalutiers sont parfois obligés de débarquer leur pêche à La Rochelle qui est ensuite transportée à la criée d'Arcachon par voie routière. Deux camions et quatre chauffeurs sont à la cha-rge supplémentaire du port.

Est ce que la Plaisance doit continuer à combler le déficit de l'activité pêche ?
 
 
TARIFS 2011 PINASSES PORT D'ARCACHON HONTEUSEMENT

  APPROUVÉS PAR LES "REPRÉSENTANTS OFFICIELS"

 
longueur
hors tout
Pinasses 2010
Titulaires 1 an
Pinasses 2011
Titulaires 1 an
Hausse
%
0 à 4,99 m
 
757
 
5 à 5,49 m
 
879
 
5,50 à 5,99 m
 
1006
 
6 à 6,49 m
 
1142
 
6,50 à 6,99 m
721
1284
78 %
7 à 7,49 m
837
1351
61 %
7,50 à 7,99 m
958
1490
56 %
8 à 8,49 m
1088
1651
52 %
8,50 à 8,99 m
1223
1805
48 %
9 à 9,49 m
1287
1940
51 %
9,50 à 9,99 m
1419
2100
48 %
10 à 10,49 m
1572
2259
44 %
10,5 à 10,99 m
1719
2373
38 %
11 à 11,49 m
1848
2516
36 %
11,50 à 11,99 m
2000
2574
29 %
12 à 12,99 m
2260
2859
27 %
13 à 13,99 m
2451
3508
43 %
14 à 14,99 m
2818
3823
36 %
15 à 15,99 m
3341
4196
26 %
16 à 17,99 m
3641
4842
33 %

SAUVONS LES PINASSES DU BASSIN D'ARCACHON
 
Avec la suppression de l'abattement des 2 mètres sur la longueur des pinasses, celles-ci subissent de plein fouet une augmentation de 26 à 78 %.

Un navire de 12 mètres mesure environ 4 mètres de large. Or une pinasse de même longueur ne dépasse guère les 2,50m de large, ce qui arrange bien la gestion des espaces portuaires. Ce qui gêne la gestion des espaces portuaires, c'est la forte largeur des navires. Inversement, plus les navires sont étroits, plus le port peut en accueillir.

Dans la facturation, on retrouve le même raisonnement. La facturation dépend de la longueur mais à la condition de ne pas dépasser une certaine largeur. Ainsi, plus le navire est large, plus il est pénalisé, y compris s'il est court. Dans la gestion des espaces portuaires, c'est donc la largeur qui prime et non la longueur du navire.

Ainsi s'il est établi une majoration pour largeur excessive, en respect du droit à l'application égale pour tous, il doit être mis en place également une minoration pour étroitesse. Pour ce motif, une minoration doit s'appliquer à tous les navires. A défaut, le nouveau règlement du Port d'Arcachon est discriminatoire, anticonstitutionnel et condamnable.

Le port d'Arcachon avait mis en place en son temps la minoration des 2 mètres applicable systématiquement pour les Pinasses pour simplifier les calculs. Il doit respecter ses engagements.


 
 

LA PRESSE


cliquez sur les 2 images


correspondant de Presse Alexis Blad édition 20 janvier 2010
 
Si la réflexion CDROM vous inspire un commentaire, et notamment si vous pratiquez la navigation toute l'année, n'hésitez pas à argumenter en cliquant sur la ligne ci-dessous :

 
 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement