CDROM      CERCLE DE REFLEXION SUR L'ORGANISATION DES MOUILLAGES DU BASSIN D'ARCACHON
   BONNE  NAVIGATION  ET  BONS  MOUILLAGES
 
 
 

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon
 
LA TEMPÊTE XYNTHIA S'ABAT SUR LE BASSIN D'ARCACHON LE 27 FÉVRIER 2010 A 22 h 45 MN

Audenge
 
Taussat
 
Gujan-Mestras
 
Xynthia était annoncée par Météo France. Malheureusement, le coup de tabac est arrivé pendant les heures de marée montante avec un énorme coefficient de niveau 102 et une surcote de marée estimée entre 50 cm et 1 mètre. Le vent était sud entre 100 et 120 km/h. La mini station du Pyla même si elle n'est pas homologuée, a enregistré l'ensemble des paramètres.

Les quelques clichés reproduits dans cette page peuvent nous aider à apprécier les forces dynamiques engendrées par Dame Nature lorsque certains éléments s'unissent dans l'action : fort coefficient de marée, forte dépression barométrique entraînant une surcote de marée, et la tempête qui survient aux heures de marée montante.

Toute la côte du Bassin d'Arcachon a été submergée, l'écoulement du pluvial ne pouvant s'effectuer par gravitation naturelle, l'eau envahit les rues, les propriétés et les parkings riverains au domaine publique maritime.

Des navires ont subi des dégâts mais la plupart qu'ils soient au corps mort ou dans les ports ont bien supporté la tempête. On imagine les conséquences en pleine saison d'été dans les zones de mouillages. Trop souvent on oublie que les longueurs de l'orin et de l'amarre doivent tenir compte des amplitudes exceptionnelles du marnage qui surviennent lors de tels évènements. Dans le contexte cataclysme, donner du mou est salvateur pour les navires amarrés au corps-mort ou en mouillage à l'ancre. Dans un port c'est l'inverse, le navire doit être amarré court pour suivre les mouvements ascenseur des traques.
 

Taussat
 
La Teste
 
Andernos
 
VENT
Paramètres enregistrés par la station du site WindSurf

 
SURCOTE DE MARÉE
Paramètres fournis par le site Prévimer de l'Ifremer


A Arès, Andernos et Audenge, à 3 heures, on note 1 mètre de surcote de marée
 
Simulation synthétique de la surcote de marée 
(plus la couleur rouge est foncée, plus la surcote est élevée)
 

le 27/02 à 21 heures

le 28/02 à minuit

le 28/02 à 1 heure

le 28/02 à 5 heures
 
Le 27 à 21 heures, la situation est très correcte, les évènements se gâtent le 28 entre minuit et 1 heure au plus fort de la dépression. A 3 heures du matin au plus fort de la marée montante, la surcôte dépasse les limites acceptables dans les zones habitées, à 5 heures, la marée doit descendre mais la surcote océanique freine le recul des eaux.
COURANTS 
Paramètres fournis par le site Prévimer de l'Ifremer
accessible en cliquant sur le bouton :
  
 

A 3 heures du matin, alors que la surcote de marée est au plus fort dans le Nord-Bassin,
la "marée océanique" continue d'entrer en force.

 
Simulation synthétique des courants
(plus la couleur de la flêche jaunit, plus la vitesse du courant est élevée

Cliquez pour agrandir

courants à 21 heures

courants à minuit

courants à 1 heure

courants à 5 heures
 
 
Le 27 février de 21 heures à minuit, la situation est correcte. Coefficient de marée 102, la vitesse du courant évolue le 28 entre 0 heure et 3 heures au plus fort de la dépression. A 5 heures, la marée doit descendre côté Nord-Bassin mais la marée "océanique" persiste à entrer dans le Bassin d'Arcachon. Les courants sont contraires, principe des vases communiquants, le Bassin ne se vide pas
 IMAGES
   
Vedette de sauvetage insubmersible tous temps "GEMA"

ZONE ARCACHON



ZONE NORD-BASSIN

 
ZONE LA TESTE, GUJAN-MESTRAS, LA HUME, LE TEICH


 
VOS COMMENTAIRES
 
Vous pouvez laisser un commentaire en cliquant sur la ligne ci-dessous :

 
 
 

 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement