CDROM      CERCLE DE REFLEXION SUR L'ORGANISATION DES MOUILLAGES DU BASSIN D'ARCACHON
   BONNE  NAVIGATION  ET  BONS  MOUILLAGES
 
 
 

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon
 
ENQUÊTE PUBLIQUE GESTION DES SÉDIMENTS DU BASSIN D'ARCACHON
AVIS CONTRIBUTIONS ASSOCIATION CDROM
 
L'ENQUÊTE PUBLIQUE EST TERMINÉE
 
 
Schéma de la plate-forme de gestion des sédiments   Zone de création

LE PROJET
 
Un projet de création d’une plate-forme de gestion, de traitement, de stockage et de valorisation de sédiments était soumis à enquête publique sur la commune du Teich du 20 juin au 20 juillet 2013. Il s’agit d’une Installation Classée pour la Protection de l’Environnement (ICPE). La demande est motivée par la nécessité de trouver des solutions alternatives pour centraliser la gestion des sédiments de dragage des ports du Bassin d'Arcachon. L’Association Plaisance CDROM est très sensible à ce projet parce qu’il peut mettre fin aux intentions de clapages des vases portuaires dans l’Océan. Mais le projet qui se veut innovant et protecteur durable du milieu marin ne doit pas créer des nuisances à terre.

L'ENQUÊTE PUBLIQUE
 
L'enquête publique concernait :
- la gestion des eaux de ruissellement et d'égouttage des sédiments
- la gestion et la valorisation des sédiments après traitement
- le mode de transport des sédiments avant et après le traitement

Les sédiments traités au Teich proviendraient de tous les ports du Bassin d'Arcachon ainsi que dans la Leyre et le lac de Cazaux.

MÉTHODOLOGIE
 

1 - dossier à disposition à la mairie
 
2 - consultation des brochures
 
3 - annotation du registre d'enquête
 
Deux gros classeurs étaient consultables à la mairie du Teich. L'enquête ne concernait ni les opérations de dragage ni le transport des sédiments. Or, dans la même période, une enquête publique était ouverte dans les mairies d'Arcachon et de La Teste sur un projet de dragage du Port d'Arcachon. Ce projet ne pouvait aboutir que si celui de la plate-forme du Teich était approuvé.

Pour cela, et parce que le dossier de l'enquête publique de la plate-forme du Teich ne cite que le transport par camion, ce dossier nous a paru singulièrement incomplet.

Afin d'éviter la noria de camions en rotation sur les routes du Bassin d'Arcachon, les avis et contributions de l'Association CDROM ont été remis par écrit à Monsieur le Commisssaire enquêteur en mairie du Teich.

ANALYSE DE CDROM
 
But de l'étude CDROM :

- remplacer le "Tout camion" par un mode de transport durable
- optimiser l'utilisation des moyens existants sur le Bassin d'Arcachon
- mettre en place un plan décennal unique d'extraction et de transport des sédiments
- éviter la prolifération de bassins de décantation sur les zones naturelles sensibles
- préserver la qualité de l'eau en imposant le dragage hydraulique

Moyens existants :

- matériel de dragage du SIBA (Syndicat Intercommunal du Bassin d'Arcachon)
- ressources humaines du SIBA (Ingénieurs hydrauliques, techniciens en bathymétrie . . .)
- ligne ferroviaire à proximité immédiate du bassin de décantation de La Mole
- ligne ferroviaire à proximité immédiate de la plate-forme de valorisation du Teich

Moyens à créer :
- quai pour accueil des barges à La Barbotière
- embranchement ferroviaire fret à La Mole
- embranchement ferroviaire fret à la plate-forme de gestion des déchets du Teich

SUGGESTIONS CDROM => ZÉRO CAMION


Transport maritime des sédiments mouillés vers La Mole
Transport ferroviaire des sédiments égouttés vers Le Teich



SI LE PRINCIPE D'ORGANISATION EST SIMPLE,
EST-CE PARCE QUE LES DÉCIDEURS N'OSENT PAS
QUE LES CHOSES DEVIENNENT DIFFICILES ?




Création hypothétique d'un embranchement ferroviaire à La Mole



Création hypothétique d'un embranchement ferroviaire pour accéder à la plate-forme

Adhérez pour soutenir CDROM     Adhérez pour soutenir CDROM     Adhérez pour soutenir CDROM     Adhérez pour soutenir CDROM

AVIS ET CONTRIBUTIONS ASSOCIATION CDROM
 
Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon

Cercle De Réflexion sur l'Organisation des Mouillages du Bassin d'Arcachon
CDROM
W 336001119
Association loi 1901
05 57 52 32 63
11 allée de Botereau
33470 Le Teich
PLATE-FORME DE GESTION DES SÉDIMENTS

ENQUÊTE PUBLIQUE

AVIS ET CONTRIBUTIONS
                                                                                                                          20 juillet 2013


Monsieur le Commissaire Enquêteur,
 
L’Association CDROM des Navigateurs de Plaisance est un groupe de réflexion de 110 navigateurs adhérents qui s’attachent à la défense des intérêts du Bassin d’Arcachon, à la préservation de son identité, de ses usages et de son patrimoine en cohésion avec les attentes des usagers. Son objet social précise qu’elle participe aux actions en faveur de la protection du patrimoine, qu’elle initie et sensibilise toute action en faveur d’un comportement respectueux de l’environnement. Nous sommes particulièrement sensibles au devenir des sédiments extraits des infrastructures portuaires, c’est pourquoi après analyse du projet présenté, nous émettons quelques réserves.
 
En préalable à l’analyse du projet soumis à enquête publique, nous dénonçons la simultanéité des deux enquêtes publiques à savoir celle du dragage du port d’Arcachon et celle de la plate-forme de gestion des sédiments du Teich. Ces deux enquêtes publiques ouvertes dans 3 communes proches et dans un calendrier quasi commun peuvent laisser penser qu’il s’agit d’une seule et même enquête.
 
ATTENTES DES NAVIGATEURS DE PLAISANCE
 
La dynamique de l’activité Plaisance sur le Bassin d’Arcachon dépend de la maitrise du tirant d’eau dans les ports. Pour cette raison au moins le dragage s’impose.
 
Les sédiments portuaires sont susceptibles de renfermer des particules contaminées. Pour cela, l’Association CDROM des Navigateurs de Plaisance exclut leur rejet dans l’Océan par la méthode du clapage.
 
L’Association Plaisance CDROM est très sensible au projet de création de plate-forme de traitement et de valorisation des sédiments. Il se veut innovant et protecteur durable du milieu marin parce qu’il peut mettre fin aux clapages des vases portuaires dans l’Océan.
 
Cependant, l’évacuation des sédiments et leur traitement ne doivent pas pour autant générer des nuisances à terre. Pour cela, l’Association CDROM des Navigateurs de Plaisance souhaite vivement que le projet soit amendé principalement sur 1 point :
  • le transport des sédiments
TRANSPORT DES SÉDIMENTS

Le projet soumis à enquête publique est incomplet. Il ne précise pas le nombre de camions en rotation, ni l’itinéraire utilisé jusqu’au Teich. Le gabarit et le tonnage important de ces poids-lourds imposent de privilégier l’itinéraire sur des chaussées robustes à inscrire sur le cahier des charges du transporteur.
Le transport de matériaux sommairement égoutté va nécessiter la rotation d’un nombre considérable de camions. Afin de diminuer les nuisances sur les routes, notamment entre Arcachon et Le Teich, ainsi qu’entre le Nord-Bassin et Le Teich, il pourrait être étudié un mode de transport multimodal, par exemple barge + train + camion.
 
PROPOSITIONS DE TRANSPORT MULTIMODAL

1) Citernes-conteneurs + barges + train + camion

Les vases chargées dans les ports dans des citernes-conteneurs seraient acheminées par voie maritime à l’aide de barges, soit vers le Port de La Teste, soit vers le port d’Arcachon. Les citernes-conteneurs seraient ensuite chargées sur des wagons plats soit dans la gare d’Arcachon, soit dans les emprises ferroviaires de La Teste en utilisant éventuellement la ligne militaire de la base de Cazaux. Une fois complet, le train se rendrait en gare de Facture où s’organiserait le transfert des citernes-conteneurs sur camions plateaux. Les navettes routières se limiteraient ainsi à quelques kilomètres. A terme, un embranchement particulier pourrait être créé entre la ligne de Dax et la plate-forme de gestion des sédiments, ce qui supprimerait les navettes camions au départ de la gare de Facture.

Cette organisation privilégie le dragage hydraulique à l’aide de la drague « Dragon » du SIBA (Syndicat Intercommunal du Bassin d’Arcachon). En supprimant le dragage mécanique, elle évite le risque de dispersion de particules contaminées dans le Bassin d’Arcachon, elle supprime le pré égouttage dans les ports et l’installation d’une infrastructure lourde, la trémie de chargement, elle évite le démontage des catways dans les ports, elle évite la création de bassins d’égouttage ou de décantation sur les zones environnementales sensibles (Prés salés, schorres, zones humides. . .).

Cette organisation qui serait unique pour l’ensemble des ports du Bassin d’Arcachon, utiliserait les moyens actuels à disposition de l’intercommunalité (drague et personnel du SIBA).

Le surcoût de cette organisation, notamment due à la location de citernes-conteneurs, et au volume important des matières mouillées à transporter, serait amorti par la suppression des projets de création de bassins d’égouttage supplémentaires (Lapin Blanc, Arès, . . .). A terme, cette organisation supprimerait les bassins d’égouttage existants et éliminerait le risque de contamination des eaux du Bassin d’Arcachon.
 

 
 

2) Barges + train (ou camion)
 
Le bassin de décantation de La Mole pourrait accepter les vases portuaires du Port d’Arcachon. Les vases seraient acheminées sans égouttage préalable par barges jusqu’à La Barbotière pour être transvasées par conduite de refoulement dans le réservoir de décantation de La Mole. Les produits à transporter vers Le Teich seraient moins volumineux parce que décantés. Un embranchement ferroviaire pourrait être créé afin d’éviter le transport routier.

CONCLUSION

Malgré la forte activité plaisance sur le plan d’eau, en priorisant l’organisation dragage hydraulique + transport multimodal, le Bassin d’Arcachon préserverait la bonne qualité de ses eaux et de ses ressources marines (huîtres, moules, coquillages, poissons). Elle préserverait les zones sensibles notamment les écosystèmes existants sur l’ensemble du domaine public maritime du Bassin d’Arcachon garantissant ainsi l’équilibre nécessaire à cette mosaïque d’habitats riche en biodiversité.

Afin de ne pas freiner une partie de l’activité plaisance et de supprimer le clapage au large des vases portuaires, l’Association CDROM des Navigateurs de Plaisance donne un avis favorable à la création de la plate-forme de traitement et de valorisation des sédiments sous réserve de considérer les remarques précédentes.

 
Pour l'Association CDROM
Le Président Pierre CONTRÉ
                            

Adhérez pour soutenir CDROM     Adhérez pour soutenir CDROM     Adhérez pour soutenir CDROM     Adhérez pour soutenir CDROM

COMMENTAIRES
 
Commentez la suggestion du transport multimodal qui préfigure le zéro camion, qui préfigure une organisation durable et unique de l'extraction et du transport des sédiments et qui préfigure la suppression du clapage des vases portuaires dans l'Océan.
Cliquez sur la ligne ci-après :




 
 
 
 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement