CDROM      CERCLE DE REFLEXION SUR L'ORGANISATION DES MOUILLAGES DU BASSIN D'ARCACHON
   BONNE  NAVIGATION  ET  BONS  MOUILLAGES
 
 
 

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble, préservons le Bassin d'Arcachon
 
LES VOEUX 2010 DU BASSIN D'ARCACHON
 

 
Lundi 11 janvier 2010, c'est avec un décor enchanteresque dans la salle polyvalente de Le Teich que s'est déroulée la traditionnelle cérémonie des voeux de nouvelle année présidée par Mr le Député de la 8ème circonscription.
CDROM a répondu à l'invitation pour le moins conviviale mais tout de même officielle en tant que représentant des Navigateurs de Plaisance au mouillage dans le Bassin d'Arcachon.
  


 
Le décor utilise des matériaux naturels bois, végétation, papier. Il nous rappelle que la commune a été choisie par la nature


 
Dans un premier temps, les élus du Conseil Municipal présentent leurs voeux


 
Puis les voeux du Député retiennent l'attention. Pour CDROM, l'écoute se focalise sur l'annonce de la prochaine mise en place du Parc Marin sur le Bassin d'Arcachon. "La décision de mise en place du Parc Marin est prise, nous attendons la nomination par l'État de son Directeur. Toutes les structures et tous les acteurs importants du Bassin d'Arcachon seront consultés". Dans les "consultés", les "Plaisanciers" ont été cités, dont acte.


 
Tous les élus du Bassin sont présents ou représentés ainsi que les Grands Corps de la République : Mr le sous-Préfet (costume clair), Officiers de Gendarmerie, Colonnel de la Base Militaire de Cazaux, Codis, Commissaire d'Arcachon, tous les maires du Bassin et du Val de l'Eyre, Conseillers Généraux, ainsi que les représentants des structures associatives locales dont CDROM.


 
Le Parc Marin peut-il préserver et valoriser le patrimoine naturel du Bassin d'Arcachon ? Qui va décider de l'avenir du Bassin ? L'usager ? Le riverain ? L'élu ? L'État ? Mr le Député promet que le Bassin ne sera pas mis sous cloche.
Une promesse peut-elle éteindre l'angoisse des Navigateurs de Plaisance ?
Malgré la consultation motivée et argumentée des Navigateurs de Plaisance, la mise en application récente d'arrêtés préfectoraux maritimes sur le Bassin a mis en évidence des inégalités entre usagers : les uns peuvent mouiller dans le Courbey pas les autres, les uns doivent mouiller avec des navires équipés de réservoir de rétention pour eaux usées mais les autres en sont dispensés.
Souhaitons que ces paradoxes disparaissent avec les règles de mise en place du Parc Marin car il n'y a qu'une seule écologie sur la planète.
 
 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement