CDROM      CERCLE DE REFLEXION SUR L'ORGANISATION DES MOUILLAGES DU BASSIN D'ARCACHON
   BONNE  NAVIGATION  ET  BONS  MOUILLAGES
 
 

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon

 POSTES DE MOUILLAGES ÉCOLOGIQUES

PRÉSENTATION     ANALYSE TECHNIQUE     IMPACT ENVIRONNEMENTAL


 


 1 étale marée basse

 2 marée montante

3 marée montante navire amarré

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon


 


  1  Cette configuration existe en Méditerranée. En l'absence de marée, la "chaîne flottante" évolue au-dessus de l'ancrage et joue son rôle d'amortisseur. Dans le cas de vent moyen, le navire cule, tend légèrement la chaîne qui conserve son rôle d'amortisseur. En présence de houle, la chaîne est soutenue par la bouée subaquatique et donc ne laboure pas le fond marin. Les maillons de chaîne sont préservés de l'usure prématurée et les micro-organismes vivants sur le fond marin ne sont pas dérangés. Comme tout système non agressif pour l'environnement, on peut dire qu'il s'agit d'une innovation technologique à développement durable.


PAGE SUIVANTE

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon

 

      2   Dans le Bassin d'Arcachon, les zones de mouillage subissent les effets des forts courants, des marées  et surcôtes de marée. La bouée de surface n'évolue pas au-dessus du point d'ancrage. A marée très haute, gaffer la cosse impose de soulever le poids de la chaîne en bout de gaffe, ce qui est quasiment impossible sans prendre le risque de tomber à l'eau.
La ligne de mouillage étant inclinée par l'effet courant de marée, pour lever la cosse il est nécessaire d'avoir du mou et pour cela il est logique que le navire avance au fur et à mesure de la levée de l'orin traversier, ce qui est quasi impossible skipper seul à bord.

         
 

Une consigne dite de sécurité a été remise au Navigateur de Plaisance locataire du corps-mort. Elle indique que l'amarre doit être retirée lorsque le navire quitte le mouillage. Pour les motifs évoqués ci-dessus, l'Association CDROM considère que l'application stricte de cette consigne  peut engager la sécurité du Navigateur.
Elle considère que les amarres peuvent et doivent rester à poste.

PAGE SUIVANTE

 Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon

 
 

  3   Lorsque le navire est amarré, sous l'effet du courant parfois puissant, la ligne de mouillage est tendue. L'effet de chaîne amortisseur est inexistant. Les brins tressés remplissent alors la fonction d'amortisseur si leurs caractéristiques techniques permettent l'allongement à l'effort traction jusqu'à 40 % de leur longueur initiale. A fort coefficient de marée haute, l'inclinaison de la ligne de mouillage diminue. Dans la houle, la traction sur le point d'ancrage s'exerce vers le haut ce qui augmente le risque d'arrachage de l'ancre à ellipse.


PAGE SUIVANTE

 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement