CDROM      CERCLE DE REFLEXION SUR L'ORGANISATION DES MOUILLAGES DU BASSIN D'ARCACHON
   BONNE  NAVIGATION  ET  BONS  MOUILLAGES
 
 

 Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon

ANCRE A VIS SCREW ,    ELLIPSE NAUTISCAPHE
ou
ANCRE   HELICOÏDALE   HARMONY  ?

 

Ellipse NAUTISCAPHE

Ellipse NAUTISCAPHE


Ancre à vis Harmony

Ancre à vis Harmony


En Méditerranée, en présence d'herbiers de posidonie, des arrêtés préfectoraux maritimes interdisent l'ancrage des postes de mouillage à l'aide de bloc de béton. De plus, l'orin ne doit pas comporter de chaîne pour éviter de labourer le fond marin.

Si parfois des ancres à vis sont alors fabriquées à la demande du Navigateur  par l'artisan local pour un prix avoisinant 25 - 50 €, plusieurs industriels se partagent le marché :
- la société SPADE ANCHOR diffuse l'ancre Screw
- la Société ANCR'EST fabrique et diffuse au moins depuis 30 ans des vis d'ancrage de toutes tailles à un ou plusieurs étages de spires.
- l'entreprise  NAUTISCAPHE diffuse l'ancre ellipse. Ce produit ressemble aux précédents peut-être parce qu'il remplit la même fonction mais l'un est le fruit de recherche d'amélioration de l'autre.
L'accès aux sites des industriels s'obtient en cliquant sur leur nom.

Or, l'entreprise précurseur des ancrages écologiques sous-marins est NEPTUNE ENVIRONNEMENT "ANCRAGES ÉCOLOGIQUES HARMONY" qui depuis 11 ans conçoit, installe et assure le suivi des ancrages écologiques parfaitement adaptés au substrat rencontré. Outre l'ancre à vis classique cette entreprise fabrique et diffuse l'ancre hélicoïdale (en forme de tire-bouchon). Cette ancre a la particularité de ne pas agresser les herbiers lors de la mise en place contrairement aux disques des ancres à vis qui coupent les racines et fragilisentt le compact du sous-sol marin.
Pour visualiser l'étude faite sur les différents produits avec photos sous-marines cliquez ICI.

 
Pour Arcachon, c'est l'ancre à vis de la Société Nautiscaphe basée à Six Fours (83) qui a été choisie par appel d'offres  pour équiper les postes de mouillage de la plage d'Eyrac en 2009.

L'entreprise est administrée par un ex-boulanger meilleur ouvrier de France en 1992, salarié dans une grande enseigne de la grande distribution puis policier qui s'est reconverti dans la recherche et l'industrialisation de ce produit. Il est secondé par un ex-banquier qui a décidé de changer de métier lui aussi. La Presse a remarqué leur parcours atypique, voir l'article, ci-après.


Ancre à vis
 
Ancre à vis Screw


Ancre hélicoïdale Harmony (cliquez sur le schéma)

Ancre hélicoïdale Harmony 
(cliquez sur le schéma)

 

  L'ANGOISSE             EXTRAIT DU CATALOGUE PRODUITS Sté NAUTISCAPHE

Unité flottante en pieds
Maxi vent Beaufort
en zone non protégée
Référ dispositifs NAUTISCAPHE
H de l’ellipse
Nombre d’ellipses
Nombre disques
Surface totale des disques en cm²
Diamètre des disques en cm
Jet-ski
Annexe&
9 pieds max
6
JK 200
75
1
1
314
20
Max 15 pieds
6
NTS 1
100
1
1
491
25
Max 23 pieds
6
NTS 2
150
1
2
982
25
Max 26 pieds
6
NTS 3
200
1
3
2669
40
Max 30 pieds
6
NTS 4
150
2
4
1964
25


Le tableau que nous reproduisons est extrait du catalogue de la Sté Nautiscaphe. Connaissant les aléas météorologiques habituels sur le Bassin d'Arcachon, le Navigateur de Plaisance qui amarre son navire au mouillage ne peut être qu'angoissé à la lecture de la colonne surlignée en rouge qui mentionne une utilisation maxi de 6 Beaufort. Les bulletins de la météo marine diffusent plusieurs fois dans l'année des Avis de Grand Frais (force 7) et Coup de Vent (force 8) pour la zone côtière du Bassin d'Arcachon. Nous avons donc contacté la Sté Nautiscaphe et souhaité obtenir quelques informations. Nous diffusons ci-dessous la réponse reçue.


 De :"SAS Nautiscaphe" <info.nautiscaphe@gmail.com>
 To : mouillagescdrom" <mouillagescdrom@orange.fr>
 
 date : 13/03/09 17:36
 Re: ancrage écolo; demande de renseignements

Nous comprenons tout à fait les craintes de plaisanciers face à une nouveauté et nous y sommes habitués. Effectivement, sur notre site web, vous avez pu constater une préconisation jusqu'à force 6. Cette préconisation ne signifie pas qu'il faille enlever le bateau dès lors qu'un vent de cette force se lève. L' installation de notre système ne peut être préconisée que par nous au regard du sédiment marin et des caractéristiques météorologiques de la zone. Dès lors que nous n'avons pu constater par nous même ces éléments, nous préconisons effectivement de retirer le bateau à partir de force 6.

Concernant Arcachon, nous avons effectué des tests en juillet dernier en présence des capitaines et présidents du port et la vedette de la SNSM ainsi que d'un représentant du Bureau Veritas. Je puis dores et déjà vous dire que vos bateaux pourront rester à poste avec un vent de force 6 et une houle de 2 m sans aucun problème. A titre d'information, cet hiver a été très violent en terme de tempêtes sur nos côtes méditerranéennes. Dans la baie de Bandol, une houle de 4 m et des vents de sud de 145 Km/h ont soufflé durant 3 jours. Les seuls bateaux au mouillage qui ont tenu sont ceux qui étaient sur notre système, dans une configuration de sédiment identique à Arcachon. Cela est dû à 2 choses.D'une part notre ancrage a une forme très particulière qui lui permet une tenue très supérieure aux ancrages connus et d'autre part le couplage à une bouée de subsurface permet au mouillage d'être dynamique dans la houle et de très peu subir les assauts marins.  

En clair, vous n'avez aucun souci à vous faire pour la sécurité de l'amarrage au fond et sera beaucoup plus efficace que le traditionnel bloc de béton. 
 
Pour ce qui est de la prise de coffre, notre système ne nécessite pas d'orins. La prise se fait avec l'amarre directement dans l'oeil de l'élingue qui coulisse à travers la bouée et peut être hissée à bord. 
 
Pour la longueur d'amarre, il n 'est pas utile de s'amarrer court , en fonction de la hauteur de bastingage il faut laisser entre 2 et 3 m de mou, la bouée de subsurface réduisant considérablement le rayon d'évitage. 
  
Bien cordialement 
 
Philippe Calmon 
Sté Nautiscaphe
 

Il est surprenant de voir ça et là comment les commerciaux diffusent les avantages de leur produit qui est mis au point pour protéger l'environnement et c'est tout à leur honneur sauf qu'aucune amélioration de la sécurité du navire au mouillage n'est prouvée. Les calculs d'efforts dynanométriques de retenue au sol sont diffusés, shémas techniques à l'appui mais pas les expériences malheureuses. Que s'est-il passé en Corse en décembre 2008 ? Des navires seraient partis à la dérive ? "Non pas à cause du mauvais ancrage" dira t-on, mais à cause de la tempête !


Les Navigateurs de Plaisance dans le Bassin d'Arcachon qui ont l'obligation de payer la location du poste de mouillage exigent la sécurité maximale pour le navire.
 

    

Autres posts à consulter : bouleversements 2009 - schémas  - bataille sur l'eau -  zone d'évitage dangereuse
sinistre rupture d'orin mouillage Arcachon
     

   
          Merci d'apporter votre commentatire, inscrivez votre pseudo (évitez le nom de famille)

         

 
 

 

 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement