SALON NAUTIQUE ARCACHON AVRIL 2017 
   
             
     

Annoncé
35 000 visiteurs en 3 jours
  150 exposants
  40 000 m²  
   
 
 

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon
 
LE PETIT SALON NAUTIQUE 2017 D'ARCACHON
Page 3/3


Revue éditée par l'Association Voiles d'Antan


Radio Marine Navitech


le Commandant TISSOT serait fier de voir ce poste radio


Bacs et autres voiliers sur l'eau de l'Association pour une Plaisance TRAditionnelle, APTRA


Autres voiliers exposés par l'APTRA



Parmi les animations, un sèche-cheveux ?


Un module pour effectuer un baptême de plongée en bouteille


Exposition de photos de la biodiversité sous-marine afin d'attirer les jeunes vers la plongée en bouteilles

Pôle Nautisme Arcachon. Au 1er étage 5 magasins vides de locataires. Ces constructions inutiles ont chassé les professionnels arcachonnais et le Port d'Arcachon s'est lourdement endetté. Ce n'est pas un Salon Nautique qui va les inciter à revenir.


Enorme building construit il y a 5 ans. Il accuse sans cesse au minimum 30 % de locaux vides.


Le zapping du Salon Nautique 2017 d'Arcachon

La meilleure voiture du Salon



C'est l'automobile la plus écologique du Salon parce qu'elle utilise du bois

Le meilleur bateau du Salon


C'est le meilleur puisqu'il est fimé par la télévision

Le meilleur stand du Salon

Le meilleur stand était certainement celui-là. Il était en dehors du périmètre officiel. On y trouvait tout ce qui touche au nautisme, bateaux, annexes, moteurs, articles de pêche ... et il n'empêchait pas le plaisancier d'aller à son navire

Le Stand inutile


Spectaculaire, bruyant et perturbant pour la biodiversité sous-marine, donc inutile

Le stand le plus calme


Le stand le plus reposant


Le stand le plus dangereux


Fouille des sacs à l'entrée, mais aucun bloc de béton pare-bélier pour retenir un camion fou

Le stand le plus cher

C'est le stand du Salon Nautique d'Arcachon qui a coûté le plus cher. Il n'a pas payé son loyer, n'a pas réussi la bonne organisation d'au moins un seul Salon Nautique, a dépensé chaque année l'argent du contribuable (subventions des COBAS, SIBA, CCI ...), a bénéficié de la redevance payée par le plaisancier qui est reversée par Arcachon Expansion, a bénéficié d'un emploi fictif et de quelques avantages en nature (voiture de fonction)
Le stand a jeté l'éponge pour la 4ème édition du Salon et vient de fermer. Mais que devient alors l'emploi fictif ?

Synthèse
 
Ainsi chaque année, le Salon Nautique d'Arcachon crée la polémique chez les plaisanciers qui ne peuvent accéder à leur navire. Les professionnels ne peuvent pas faire de grosses affaires car ils réduisent au maximum la surface de leur stand pour éviter d'être chèrement ponctionnés.

Quelques animations originales ont dynamisé le Salon 2017. On n'a pas entendu les Tam Tam assourdissants. Ouf ! Les associations de préservation du patrimoine naviguant ont fait la une chez le public. Elles ont reçu beaucoup de visites car elles n'étaient pas placées en fond de môle comme les années précédentes. Elles ont "meublé" les grands espaces vides entre les stands des professionnels.

Plusieurs stands de professionnels manquaient à l'appel : deux chantiers navals, un motoriste et un équipementier, tous habitués du Salon Nautique d'Arcachon étaient absents. Les voitures n'ont pas manqué le rendez-vous. Beaucoup de structures institutionnelles, inutiles dans cette manifestation, tenaient un stand "M'as-tu vu?". Quant aux pinasses traditionnelles, on ne les a pas vues. Peut-être n'existent-elles plus pour les organisateurs ?

La gestion du Salon Nautique d'Arcachon est à l'image des incohérences de la gestion du port. Les magasins du Pôle Nautisme n'ont jamais été loués complets. Le projet du building "Pôle Nautisme" était donc bien surdimensionné par rapport à la demande, alors que les demandeurs d'ordre affirmaient l'inverse.

Le Salon Nautique d'Arcachon n'a pas sa place sur le grand môle du port. Il empêche la pratique de la plaisance pendant plus de 15 jours consécutifs, pendant la période au tout début de la bonne saison où habituellement le plaisancier remet son bateau à l'eau après l'hivernage.

Le Salon Nautique pourrait s'installer sur la zone Sud du port. La halle des pêcheurs pourrait abriter plusieurs stands. D'autres pourraient s'installer autour, puis sur le quai du patrimoine et sur l'ensemble de la zone piétonne du Petit Port y compris sur l'aire gazonnée longeant le boulevard de la plage.. Ainsi, la manifestation ne serait pas en cul de sac et s'ouvrirait sur la ville. Elle ne gênerait pas l'activité plaisance, ni le service manutention, ni les magasins équipementiers du pôle nautisme, ni l'activité des deux restaurants du port. Les visiteurs du Salon pourraient approcher les chalutiers et visiter la Criée. Les commerces de l'Aiguillon, très proches, profiteraient de la dynamique de quartier créée par la manifestation.

Vos commentaires
 
Apportez votre commentaire après avoir cliqué sur la ligne ci-après :




 


 
Plus de News dans le site CDROM
 





Créer un site
Créer un site