zero papier grâce aux catalogues en ligne de bonial.fr CDROM      CERCLE DE REFLEXION SUR L'ORGANISATION DES MOUILLAGES DU BASSIN D'ARCACHON
   BONNE  NAVIGATION  ET  BONS  MOUILLAGES
 
 
 
 

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon

 
2ème PROJET DE RÈGLEMENT DE LA RNN BANC D'ARGUIN
 
 


Mouillages au Banc d'Arguin juillet 2014

 
Le projet de modification du règlement de la Réserve Nationale Naturelle du Banc d'Arguin a été soumis à la consultation en 2014. Les usagers ont dénoncé en majorité dans l'enquête publique que le nouveau règlement supprime des pratiques et des usages non agressifs à l'environnement et ne gère pas les dysfonctionnements majeurs.

Des groupes de travail présidés par Madame Dominique CHRISTIAN, sous-préfète du Bassin d'Arcachon, se sont réunis afin que les textes se rapprochent des requêtes exprimées par les usagers.
La réunion du 02 juin 2015 a permis d'apporter quelques modifications.

Après avoir consulté ses adhérents, l'Association CDROM a remis l'analyse du nouveau projet de règlement aux représentants de l'État, de la DREAL et au rapporteur du Conseil National de la Protection de la Nature
.

Le nouveau projet de règlement de la RNN Banc d'Arguin
 
Cliquez sur les livres pour ouvrir


Cliquez sur la croix rouge pour fermer

 
2ème projet complet du Règlement de la Réserve Nationale Naturelle
du Banc d'Arguin
Extrait du 2ème projet de Règlement de la Réserve Nationale Naturelle
du Banc d'Arguin

Avis et contributions de l'Association CDROM
 
Cercle De Réflexion sur l'Organisation des Mouillages du Bassin d'Arcachon
 
 Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d’Arcachon .

 
CDROM
Cercle De Réflexion sur
l’Organisation des Mouillages
du Bassin d’Arcachon
Association loi 1901 W 336001119
Maison des Associations
Place Pierre Dubernet  33470 LE TEICH
mouillagescdrom@orange.fr
http://mouillagescdrom.wifeo.com
05 57 52 32 63

 
08 juin 2015      
Le Président Pierre Contré
06 70 43 46 35
  Madame Dominique CHRISTIAN
Sous préfète du Bassin d’Arcachon

 
     
 

Objet :  2ème projet règlement RNN Banc d'Arguin
             Avis, contributions de l'Association CDROM
 
 
Madame,

 
Après consultation des adhérents CDROM pratiquant le mouillage dans le Bassin d’Arcachon, je me permets de vous faire parvenir la synthèse des réflexions apportées après lecture du nouveau projet de réglementation de la RNN Banc d’Arguin
 
L’Association Plaisance CDROM, qui privilégie une navigation durable, c’est-à-dire qui n’agresse pas l’environnement sur le long terme, est très attachée à la préservation de la bonne qualité de notre environnement de vie et à tout ce qui fait l’identité du Bassin d’Arcachon, son patrimoine naturel, culturel, historique et ses usages. Le mouillage cabotage est de longue date une pratique de navigation majoritaire dans le Bassin d’Arcachon qui n’a jamais été citée comme génératrice de dysfonctionnement majeur.
 
Il est difficile de comprendre les accusations portées contre la pratique du mouillage de nuit. Dans le règlement encore en vigueur, l’interdiction de débarquer la nuit était considérée nécessaire et suffisante pour assurer la quiétude nocturne. Elle a été respectée et jamais contestée par les usagers. Malgré des écarts de comportements remarqués chez les plaisanciers vacanciers néophytes, cette interdiction n’a jamais été considérée comme insuffisante.
 
Les groupes de travail du Parc Naturel Marin du Bassin d’Arcachon avaient recommandé de ne pas se focaliser sur une stratégie exclusive d’interdictions. Les pratiques et usages étant bien ancrés, y compris ceux non autorisés, telle l’ostréiculture au Banc d’Arguin, on ne peut pas les interdire sans risquer de créer d’autres dysfonctionnements. Par conséquent, on va simplement demander à chaque activité de faire un effort afin de réduire son impact sur l’environnement du Bassin.
 
Le deuxième projet de règlement de la RNN du Banc d’Arguin, offre désormais la possibilité de stationner la nuit dans la RNN à la condition de s’amarrer sur corps-mort. On peut penser qu’il y a eu consensus dans une réunion (je rappelle que CDROM ne siège dans aucune commission et donc ne peut être au courant de tout ce qui se dit). La stratégie, portée par un représentant d’association, a consisté à démontrer que le stationnement de nuit pouvait être accepté. Et cette stratégie a fonctionné.
 
A notre connaissance, il n’y a pas d’herbiers à arracher au Banc d’Arguin, il n’y a donc pas d’objection de nature écologique à mouiller. L’ancre s’en va avec le navire

A l’opposé, comme  le banc progresse, il y a gros à parier que les structures fixes, telles que les corps morts, ou autres équipements de ZMEL, ne deviennent à terme de redoutables récifs, comme le sont devenues les installations ostréicoles abandonnées.
Dans un espace naturel en constante évolution et qui doit rester vierge, il n’y a pas lieu d’installer de structure artificielle quelle qu’elle soit. C’est ce qui fait la valeur du site.
Puisque la pratique du mouillage (donc à l’ancre) de nuit n’est pas agressive à l’environnement du Banc d’Arguin, il n’y  a pas lieu d’en modifier la réglementation.
 
Pourquoi interdire le mouillage de nuit alors que le dysfonctionnement majeur est la surfréquentation entre 12 et 19 heures ? Il n’y a donc pas nécessité de l’interdire. Le bon sens devrait s'imposer

Il ne faut pas oublier que le Banc d’Arguin est un abri naturel efficace pour les navires. Les plaisanciers venant du Nord Bassin ont beaucoup de contraintes de navigation à cause des marées et des courants. Le Banc d’Arguin leur offre la sécurité du mouillage d’attente de nuit s’ils ne peuvent rentrer au port que le lendemain

En résumé, en ZPR, CDROM préconise :
  1. aucun corps mort ni structure fixe
  2. mouillage autorisé en pleine eau de jour comme de nuit (sans changement).
  3. de nuit respect des règles de sécurité particulières (feux de mouillage) et de courtoisie (distances et silence).
 
Autres remarques :
 
1) Titre IV - Article 8 – 1°) Protection des écosystèmes
1ère ligne, il y a  « quelque soit leur stade de développement  … »
                Il faut « … quel que soit  leur stade de développement … »
 
2) Titre IV - Article 9 - Protection des écosystèmes
Rien n'est prévu pour le nettoyage de la zone concernée et en particulier pour l'élimination des déchets divers,  ferrailles laissées par les ostréiculteurs + bidons plastiques, bouteilles, débris divers, "ordures espagnoles" etc..) apportés par la marée...
 
3) Titre IX – Article 19 – 1°)
Le stationnement continu à durée limitée (48 heures) est invérifiable.
 
 
Je vous prie d’agréer, madame la Sous-préfète, l’expression de ma considération très distinguée.
                                                                                                         
 
                                                                                              Pierre CONTRÉ
                                                                                              Président CDROM

 

Vos commentaires
 
Apportez votre commentaire sur ce deuxième projet de règlement de la RNN du Banc d'Arguin avoir avoir cliqué sur la ligne ci-dessous :







 
 
 
 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement