CDROM   CERCLE DE REFLEXION SUR L'ORGANISATION DES MOUILLAGES DU BASSIN D'ARCACHON
   BONNE  NAVIGATION  ET  BONS  MOUILLAGES
 
 
 
 
Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon
 
LA GAÏTA, UN NAVIRE MULTI OPÉRATIONNEL POUR
LE PARC NATUREL MARIN DU BASSIN D'ARCACHON
To change the language, click on G at the top right of the page


La Gaîta, navire de travail du Parc Naturel Marin du Bassin d'Arcachon, le 19 avril 2019


La Gaïta, navire du Parc Naturel Marin du Bassin d'Arcachon présenté à la Presse le 19 avril 2019
 
Vendredi 19 avril 2019, le Parc Naturel Marin du Bassin d'Arcachon présentait son premier navire de travail à la Presse mais aussi à tous les membres du Conseil de Gestion du PNM,  aux institutionnels et associations concernés. Autour du Président du Parc Naturel du Bassin d'Arcachon, François DELUGA, et de la Directrice déléguée, Mélina ROTH, on remarquait la présence de Monsieur le sous-préfet du Bassin d'Arcachon, de représentants de la Direction du port d'Arcachon, de membres du Conseil de Gestion du Parc Naturel Marin, de dirigeants de chantiers navals, de représentants d'associations à connotation maritime, environnementaliste et historique, de la Gendarmerie Maritime, de la Réserve Ornithologique du Teich et de la Chambre de Commerce.


L'assistance très attentive devant François DELUGA, Président du Parc Naturel Marin du Bassin d'Arcachon
 
Le Président du Parc Naturel Marin du Bassin d'Arcachon, François DELUGA, explique que le navire a été choisi dans le catalogue proposé par l'Agence Française de la Biodiversité (AFB), en fonction de la spécificité et de la compétence territoriale du PNM qui s'étend sur le Bassin d'Arcachon mais également sur l'océan atlantique depuis Biscarosse jusqu'à Hourtin. Financé par l'AFB, il a coûté 170 000 €. Son haut niveau de motorisation et d'équipement est nécessaire, précise t-il, pour franchir les passes du Bassin en sécurité mais aussi pour réduire les temps de trajet. Il est utile pour des missions scientifiques, d'observation et de prévention. Il s'appelle La Gaïta qui signifie en gascon "Le Guetteur". Les sorties du navire pourront être partagées avec des partenaires telle l'Université. En naviguant sur le Bassin, il peut embarquer 8 personnes dont 2 membres d'équipage, tandis que sur l'océan, le canot de survie limite l'embarquement à 6 personnes. Il est aujourd'hui homologué en 5ème catégorie de navigation, l'homologation en 3ème catégorie est en cours ce qui permettra au navire de s'éloigner de plus de 20 milles nautiques d'un abri.


Mélina ROTH, directrice déléguée du Parc Naturel Marin du Bassin d'Arcachon et François DELUGA, président
 
La Gaïta ressemble plus à un navire d'intervention rapide de services de sécurité professionnelle qu'à un navire qui serait voué à des missions scientifiques. Sa coque et sa carène sont entièrement en aluminium, c'est-à-dire que le navire flotte sur la partie métallique. Un boudin extérieur, constitué de plusieurs chambres à air indépendantes, ne sert pas à faire flotter l'embarcation. Il aide à la stabilité en navigation et à réduire la dérive dans les virages serrés notamment à haute vitesse. Dans ce concept, la performance de manoeuvrabilité est nettement supérieure à celle des semi-rigides.
La Gaïta peut accueillir des plongeurs équipés de bouteilles. Il est équipé d'une multitude de coffres étanches ainsi que d'une potence qui permet de lever jusqu'à 200kg. Il est équipé de radar, de sondeur, d'écran tactile au tableau de bord ainsi que pour la navigation nocturne ou pour remorquer un navire.


La Gaîta est équipé de deux moteurs de 250 CV à énergie fossile. En blanc, le canot de survie facile à larguer
 
Le choix du gabarit du navire et celui des deux puissants moteurs provoquent l'étonnement de quelques observateurs. La forte puissance propulsive des deux moteurs, qui lui permettent d'atteindre la vitesse de 40 à 45 noeuds, parait disproportionnée par rapport aux missions dédiées. On a entendu dire : "A quoi cela va t-il servir ? Certainement pas pour aller replanter des zostères. Pourvu que le PNM n'achète pas un ou deux jets skis. Cela va conforter l'argumentaire des plaisanciers qui aiment la vitesse ..."


Une pinasse traditionnelle du Bassin d'Arcachon équipée d'un moteur de 45 CV ne serait-elle pas suffisante ?


Une porte donne l'accès facile aux plongeurs équipés de bouteilles. En noir, une échelle perroquet escamotable


Romuald CHAIGNEAU, pilote de la Gaïta, montre la potence capable de lever 200 kg à l'aide d'un winch
 
Romuald CHAIGNEAU, contrôleur des Affaires Maritimes, pilote désormais la Gaïta pour le compte de l'Agence Française de la Biodiversité. Le Parc Naturel Marin du Bassin d'Arcachon dispose de 3 agents assermentés, missionnés pour la surveillance, l'information, le contrôle et la verbalisation si nécessaire.


La coque, la carène et les divers équipements de la Gaïta sont entièrement conçus en aluminium


Fixés sur des rails, la position des sièges et du poste de pilotage sont modulables selon l'équipement souhaité


Une échelle amovible et sa potence ont été ajoutées à l'équipement du navire sur la demande de l'équipe du PNM

Adhérez et soutenez CDROM    Adhérez et soutenez CDROM    Adhérez et soutenez CDROM    Adhérez et soutenez CDROM
Essai sur le Bassin d'Arcachon
 
Premiers tours d'hélice avec l'équipage aux commandes Romuald et Virginie
La synthèse de CDROM
 
La Gaïta donne l'impression d'un navire de haute qualité professionnelle et certainement performant en navigation. La demande de création du Parc Naturel Marin du Bassin d'Arcachon avait été exprimée en 2008 par le député de cette époque François DELUGA. Il aura donc fallu 10 ans pour que soit livré le premier outil de travail pour tenter d'observer et de préserver cette zone maritime.
Par contre, il n'a pas eu besoin de s'inscrire sur la liste d'attente et de patienter 30 ans pour obtenir un emplacement dans le port d'Arcachon, qui de plus est non payant pour les Administrations.
Et ce navire, est-il réellement opérationnel pour des missions éloignées sur l'océan ? 
Il n'est pas équipé de cabine pour protéger les passagers des embruns, de la pluie, du soleil, du vent, du froid et du bruit des moteurs. L'absence de sanitaires va impacter sur les conditions de travail notamment pour un équipage mixte.
Dans le cas de l'indisponibilité du titulaire, le PNM dispose t-il d'un deuxième pilote formé à la conduite de ce navire ?
La porte d'accès aux plongeurs n'est pas articulée sur des charnières. Pour l'ouvrir, elle doit être enlevée et posée à l'intérieur du navire. Pendant la manipulation, elle peut échapper des mains de l'opérateur, tomber à l'eau et couler. Un cable de sécurité avec une attache rapide genre mousqueton devrait être installé.
Le Parc Naturel Marin du Bassin d'Arcachon est à la recherche d'un deuxième navire de travail nécessaire pour assurer des missions exclusivement intra Bassin. Serait-ce une pinasse traditionnelle du Bassin d'Arcachon à propulsion électrique et made in Parc Naturel Marin ?

Adhérez et soutenez CDROM    Adhérez et soutenez CDROM    Adhérez et soutenez CDROM    Adhérez et soutenez CDROM


Voici peut-être le futur navire de travail du Parc Naturel Marin du Bassin d'Arcachon ...
 
   
    Huîtres tradition 100 % Bassin d'Arcachon    
 
Le débat s'est poursuivi dans la convivialité en dégustant des "Huîtres tradition" nées et élevées 100 % dans le Parc Naturel Marin du Bassin d'Arcachon. Elles étaient présentées par Céline et Fabien ostréiculteurs au port de Gujan-Mestras, cabane 19. Coordonnées et emplacement sur la carte de visite. Voir la cérémonie de présentation des deux nouvelles gammes d'huîtres du Bassin d'Arcachon
 
 





Créer un site
Créer un site