CDROM      CERCLE DE REFLEXION SUR L'ORGANISATION DES MOUILLAGES DU BASSIN D'ARCACHON
   BONNE  NAVIGATION  ET  BONS  MOUILLAGES
 
 
 

Avec la Plaisance il est un poème, ensemble préservons le Bassin d'Arcachon
 
PÔLE OCÉANOGRAPHIQUE AQUITAIN
A ARCACHON, CONSULTATION OU DIKTAT ?
 
     
cliquez sur les images pour accéder aux différents dossiers
 
Le projet de construction du POA (Pôle Océanographique Aquitain) au Petit Port d'Arcachon ne peut que susciter les plus grandes inquiétudes après la publication du document « Bilan de la concertation ».

L'Association Plaisance CDROM a participé à une réunion de concertation ouverte aux associations et aux métiers de la mer le 19 janvier 2012 dans les locaux de l'Université Océanographique du site Peyneau à Arcachon. Un compte-rendu très succinct de notre intervention, rédigé par l'Université, est présenté dans ce document. S'il nous parait loin de refléter l'ensemble des arguments et analyses développés pendant les deux heures de réunion, c'est certainement parce que le rapport a été rédigé et publié sans avoir été validé par les siégeants. C'est une méthode indigne d'universitaires et pour le moins inacceptable. On se demande d'ailleurs pourquoi les réunions d'information et de concertation ont été organisés après l'enquête d'utilité publique. 

Le compte-rendu de l'Université
 
    En photos, la couverture du document «Bilan de la concertation» et un extrait du compte-rendu «officiel» trop succinct et inexact. Par exemple, la «Suggestion» écrite dans le 2ème alinéa a été prononcée par Monsieur Grémare et non par CDROM. La comparaison avec notre compte-rendu  diffusé quelques jours après la réunion est édifiante.    
cliquez sur les photos
Le compte-rendu de CDROM
 

Comité de concertation - 19/01/2012 - Université d'Océanographique d'Arcachon


Les plaisanciers usagers du Petit Port d'Arcachon n'arrivent pas à imaginer qu'un tel projet puisse s'implanter dans cette zone. Beaucoup de questions se posent.  Pourquoi va t-on supprimer le parking devant nos bateaux ? Où allons nous stationner le véhicule ? Comment allons nous embarquer les enfants, transborder les bagages et agrès ? Pourquoi ne sommes nous pas informés ? Qui a décidé ?

Après la réunion publique de concertation du 12 décembre 2011, une autre réunion en comité restreint était organisée le 19 janvier 2012 autour de messieurs Antoine Gremare, Directeur de la Station Marine, Jean Dubourg, Directeur du patrimoine immobilier de l'Université Bordeaux1, Philippe Monister, architecte  et Pierre-Jean Labourg, Président de la Société Scientifique et du Musée-Aquarium ainsi qu'une quinzaine de représentants de structures associatives, professionnelles et scientifiques. CDROM était la seule association de plaisance invitée parce que, parait-il, elle serait la seule à s'exprimer sur ce projet.

Intervenant CDROM

Monsieur Antoine Grémare a confirmé qu'il avait lu notre analyse dans le site CDROM. Il n'a pas trouvé très élégante notre allusion aux petits cadeaux faits aux associations de quartier en réunion du 12 décembre afin qu'elles acceptent le projet.

Donc en réponse, puisqu'il ne s'agit pas de privilèges, nous avons proposé, séance tenante, que les "cadeaux» aux riverains soient partagés avec les plaisanciers. Notre demande concerne également la création d'un espace réservé aux seuls plaisanciers, salles de réunion-rencontre, sanitaires-douches, le tout aménagé dans le rez de chaussée du bâtiment.

La réponse de monsieur Grémare a été du style "botte en touche » :  « Les sanitaires existent à proximité, monsieur le Directeur Général du port nous a assurés que les sanitaires seront préservés. »

 

Voir l'article (cliquez) sur le manque d'infrastructures adaptées à l'usage des plaisanciers du Petit Port d'Arcachon.

     


Le Domaine Public Maritime

Ainsi, nous sommes témoins que tout aménagement au Petit Port d'Arcachon dédié aux seuls plaisanciers est refusé. Nous avons insisté sur le rôle du Domaine Public Maritime qui est plus approprié à l'implantation d'une Capitainerie et de locaux de services nécessaires aux navires en escale telle une salle de réunion, des sanitaires, des buanderies. L'implantation du POA au Petit Port empêchera toute
création de ces services utiles pour maintenir une bonne hygiène et une bonne qualité de l'eau du port. A défaut d'un minimum d'équipements à terre, le plaisancier utilisera, inévitablement, les installations internes aux navires, WC, douches, éviers. Ainsi le Port d'Arcachon très critiqué au niveau international pour son manque d'équipement conservera son image de port sale, pollué et mal accueillant.


Parking des Plaisanciers

En ce qui concerne le parking devant les résidences, s'il devient enterré, nous avons insisté sur la nécessité d'en donner l'accès libre et gratuit aux plaisanciers à l'aide d'un badge par exemple. Or, ce n'est pas la solution miracle puisque l'entrée avec badge ne garantit pas d'obtenir une place de parking libre. Ce n'est pas l'Université qui gérera le parking, nous a t-on répondu, c'est la mairie d'Arcachon qui sera en charge de le construire et de le gérer notamment s'il est enterré. Dont acte pour cette réponse une fois de  plus style «botte en touche ». En tout cas, toute création d'infrastructures en sous-sol, en bordure et au niveau de la mer est une aberration quand on considère la source d'ennuis potentiels qu'elles représenteront dans la perspective des submersions de tempêtes et du relèvement prévisible du niveau marin.

Intervenant Batellerie de promenade

Le représentant de la Batellerie a précisé que le ponton d'accueil au Petit Port est devenu un ponton réservé à la Batellerie parce que chacun des navires de transport de passagers paye désormais une taxe que leur a imposé la Direction du port. Le port a décidé de prélever une taxe de 9 € par siège et par bateau de promenade pendant 10 ans pour financer le ponton. L'embarquement nécessite la création d'un parking supplémentaire pour 2 bus. Il faut prévoir 1200 groupes par an qui arrivent avec des bus de 50 places.


Oups, 2 arrêts bus pour l'Aquarium + 2 parkings bus pour la Batellerie = boulevard de la plage en sens unique avec l'impossibilité de faire demi-tour sur le petit port. Ainsi les deux aires de parking des plaisanciers du Petit Port d'Arcachon seront envahies par 2 activités, la visite de l'Aquarium et le transport maritime de passagers.

L'espace libre du Petit Port déjà exigü pour les activités existantes ne pourra en supporter de supplémentaires sans une détérioration importante de l'accès au Port et aux navires pour les usagers maritimes.

Intervenant scientifique

Pour ce qui concerne l'Aquarium, le représentant des scientifiques a développé une analyse sur le manque d'ambition du projet. Les aquariums de La Rochelle et de Biarritz étant éloignés, il serait logique d'implanter une structure forte en matière de présentation au public du patrimoine naturel et humain du Bassin d'Arcachon. L'Aquarium pourrait héberger des expositions temporaires. Or, le projet au Petit Port ne semble pas très ambitieux en matière d'organisation de manifestations culturelles éducatives.


Il a été répondu que la politique "touristico-éducative » sur le Bassin d'Arcachon  répartit les thèmes d'exposition selon les communes : Arcachon (aquarium), Gujan-Mestras (ostréiculture), La Teste (forêt), Audenge (archéologie). Le but est d'éviter que le public voit 2 fois la même chose.

Nous avons alors compris qu'une collection appartenant à l'Aquarium d'Arcachon serait transférée sur le Domaine de Certes. On nous assure que toutes les collections de l'Aquarium d'Arcachon seront préservées mais pas obligatoirement exposées. Nous insistons sur le charme du style rétro de l'exposition qui attire la curiosité. par exemple, les étriers de chameau exposés suscitent beaucoup de curiosité sur l'historique du Pays de Buch. Hélas, nous apprenons que si le projet de POA se réalise, cette pièce ne sera plus exposée.

Des arguments techniques

Nous avons précisé que l'implantation d'une infrastructure « building » empêchera définitivement tout déploiement d'activité portuaire dans cette zone. Par exemple, il y a encore quelques années le Tour de France à la voile faisait étape à Arcachon, des stands étaient exposés sous barnum dans ce périmètre. Cette manifestation donnait un bon cachet sur le plan international à la ville d'Arcachon, et sans un espace portuaire libre suffisant, cette épreuve de haut niveau ne pourra plus faire l'étape ici.


Le risque de submersion a été abordé. Une cinquante de véhicules ont été noyés dans le parking semi-enterré lors de la tempête Xynthia. La cause du sinistre est potentiellement due à l'eau de mer qui a pu remonter les canalisations d'évacuation du pluvial se terminant par un vide-vite, celui-ci a pu rester ouvert pendant la marée montante à cause de la forte houle et de la présence de déchets qui empêchaient sa fermeture. Le fort coefficient de marée a aggravé la situation. Monsieur Philippe Monister, architecte, a précisé que la hauteur d'eau atteinte par la submersion est visible sur le mur du parking. Cette hauteur sera celle du plancher inférieur du bâtiment projeté.

Les Associations de défense du Bassin d'Arcachon majoritairement opposées


Un représentant d'associations a rappelé que l'ADFM, Association de Défense du Front de Mer, regroupe un nombre important d'associations opposées à l'implantation du POA sur le Petit Port d'Arcachon.

Respect des Scientifiques

Hors réunion, quelques échanges avec monsieur Antoine Grémare nous ont permis de lui apporter le témoignage de sympathie des navigateurs vers les scientifiques. Nous ne sommes pas contre la recherche scientifique, par contre nous dénonçons l'implantation absurde de ce projet dans cette zone qui est dédiée à l'activité portuaire. « Je préfère discuter avec vous », dira t-il « plutôt que de lire vos analyses » . . . Les écrits restent et les paroles . . . s'envolent ?

Les médias et Associations blanchis

Quant à la fameuse esquisse volumétrique qui n'aurait pas dû être diffusée dans la presse, ni dans les sites Internet parce qu'il ne s'agit que d'une étude, nous avons entendu dire que c'est monsieur le maire d'Arcachon lui-même qui a donné le document aux médias. Moralité, la colère des responsables du projet n'aurait pas due s'exprimer dans les séances publiques mais s'adresser directement au fauteur de troubles.


L'avis surprenant d'universitaires
 

   

On découvre des contre-vérités signées par des étudiants favorables à l'implantation du POA au Petit Port. Avant de s'engager, les signataires savaient-ils où est Arcachon, la gare SNCF, le Petit Port, Peyneau et où se trouve la pompe qui alimente aujourd'hui l'Aquarium de Peyneau ?

   

cliquez les images et lisez les contributions des favorables du POA au Petit Port
Les contre-vérités des signataires
 

Analyse CDROM :

Paragraphe 1 - Augmentation des surfaces de travail - Hygiène et sécurité :

- avec quelques travaux d'aménagement, il est possible d'augmenter les surfaces à Peyneau. Une modification du PLU avec augmentation de la hauteur des édifices a été proposée par la mairie d'Arcachon pour la construction d'un hôtel de luxe. Cette modification est valable pour tout édifice à plusieurs étages y compris pour une Université de Recherches Océanographiques à Peyneau. 

- le bâtiment de l'Université Océanographique de la rue du Professeur Jolyet respecte les règles d'hygiène et de sécurité sinon, l'accès en serait interdit.

- enfin et surtout, l'État dispose du terrain adjacent jadis occupé par les services des Ponts et Chaussées Maritimes, terrain aujourd'hui disponible pour l'extension du POA.

Paragraphe 2 - Alimentation en eau de mer des aquariums :

- actuellement la zone de captage de l'eau de mer pour alimenter les aquarium et laboratoires est au plus près. La pompe d'aspiration et la conduite de refoulement se trouvent en bout et le long de la jetée d'Eyrac. On ne peut faire mieux. Si le POA s'implante au Petit Port, la conduite de refoulement à ajouter va dépasser les 400 mètres. L'étude du projet démontre le surcoût dû à cette construction et à son entretien. Surtout, l'allongement de la conduite entraine le risque de la modification physico-chimique de l'eau pompée, ce qui constitue un handicap supplémentaire qui disqualifie le projet s'agisant de l'alimentation en eau de mer d'un centre de recherche.

Paragraphe 3 - Navire Océanographique - Grutage :

- le navire océanographique peut obtenir un ponton d'amarrage flottant dédié à Eyrac. La jetée d'Eyrac sera reconstruite prochainement. Une passerelle donnant accès au ponton dédié peut être aménagée sur le côté en milieu de jetée. Il suffit d''intégrer le projet dans celui de reconstruction prochaine de la jetée d'Eyrac.

- votre allusion sur l'usage nécessaire de grues portuaires est étonnant. Ces grues ont des fonctions de levage de navires de plusieurs tonnes. Elles ne sont pas adaptées pour la manutention de petits colis. Par contre, le navire océanographique peut être équipé d'une potence pour la manutention d'instruments que vous dites lourds. Si l'utilisation d'une petite grue peu s'avérer plus commode que de descendre les colis par la passerelle, rien n'empêche d'en équiper Eyrac  Prenez conseil auprès de votre CHSCT, Comité Hygiène Sécurité et Conditions de Travail.


Paragraphe 4 - Proximité de la gare SNCF :

- le site de Peyneau est, on ne peut plus près de la gare SNCF. Construire le POA au petit Port va vous éloigner de la gare SNCF.

Paragraphe 5 - Un Aquarium décent - Richesses du Bassin - Sensibiliser le public :

- si l'Aquarium de Peyneau vous parait vieillot, il faut le dénoncer à ceux qui doivent l'entretenir.
-  on ne pourra pas exposer l'ensemble des richesses du Bassin au Petit Port, ceci a été dit en réunion au motif du manque de place.
- les scientifiques et autres intervenants ont dit, séance tenante, que le projet d'aquarium du Petit Port n'est pas suffisamment  ambitieux en matière d'organisation de manifestations culturelles éducatives. La Rochelle et Biarritz vont étouffer le nouvel aquarium d'Arcachon. C'est écrit dans le rapport. La meilleure des solutions est donc d'améliorer l'activité de l'aquarium qui est aujourd'hui à Peyneau.


La prise d'eau du POA dans le Bassin d'Arcachon
Cliquez sur les images

Prise d'eau 2012 jetée Eyrac   Études d'implantation   Étude financière   Bilan et délibération
     
La conduite d'alimentation en eau se trouve aujourd'hui sous la jetée d'Eyrac. L'Aquarium, proche du rivage, est repérable en bleu sur la gauche.
      Document SOGREAH. Les 3 études d'implantation de la prise d'eau et de la conduite de refoulement. En rouge le projet de POA au Petit Port.       Document SOGREAH. Étude financière de la construction et de la maintenance de la conduite et de la prise d'eau.       Document SOGREAH. Les études techniques, d'impact écologique et financières valorisent l'emplacement de la prise d'eau sur la jetée d'Eyrac  

Les documents d'étude démontrent que le meilleur site d'implantation de la prise d'eau est en bout de la jetée d'Eyrac. L'économie budgétaire est de l'ordre de 300 000 euros, la qualité de l'eau est nettement meilleure dans cette zone quitte à allonger la conduite vers le large pour pomper plus profond, la réalisation n'entrainera aucune agression sur la flore sous-marine et ne perturbera pas les activités nautiques.

Si la prise d'eau doit se faire à la jetée d'Eyrac, l'étude précise que la pompe ne pourra être installée au Petit Port dans la station marine parce que trop éloignée de la crépine. Il est à craindre des problèmes hydrauliques et des pertes de charge. L'Aquarium ne peut donc s'implanter au Petit Port.


Synthèse
 

Le projet de POA au Petit Port d'Arcachon étonne par le choix absurde de son implantation. Les études d'impacts environnementaux, de voisinage, les difficultés techniques de conception et de maintenance, les surcoûts de construction dus au changement de zone, l'éloignement de la gare SNCF, les difficultés d'organisation et de partage de l'espace avec les autres activités, démontrent que le projet de POA ne peut pas se réaliser au Petit Port d'Arcachon sans amener son lot de dysfonctionnements majeurs pour les usagers du Petit Port de plaisance.


Commentaires
 

Réagissez sur le choix d'implantation du POA après avoir cliqué ci-dessous :


 
 
 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement